Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenu.e

  • : Les Lilas Ecologie : Blog des militants et élus Europe Ecologie Les Verts des Lilas et du Pré Saint-Gervais
  • Les Lilas Ecologie : Blog des militants et élus Europe Ecologie Les Verts des Lilas et du Pré Saint-Gervais
  • : Culture, information, réflexion de l'écologie politique par les militants et les élus Europe Ecologie Les Verts des Lilas, du Pré Saint-Gervais, d'Est Ensemble
  • Contact

Recherche

Nous contacter ...

S'abonner à la Lettre d'information ...

C'est dans la colonne de droite tout en bas...

13 décembre 2015 7 13 /12 /décembre /2015 13:20

 

Ce rassemblement déclarant l’État d'urgence climatique auquel nous appelions était enthousiasmant, un moment collectif qui donne de la force. Ci-dessous le bilan des organisateurs.

Pendant ce temps, la COP 21 se concluait. Lisez aussi la Réaction d’Attac France à l’Accord de Paris samedi 12 décembre 2015 par Maxime Combes.
 

Plus de 20 000 personnes se sont rassemblées ce samedi 12 décembre autour du Champ-de-Mars pour dénoncer l'échec de la COP21 à empêcher le franchissement du seuil des 2 degrés de réchauffement, et pour déclarer l'Etat d'urgence climatique. Les barrages de police en ont retenues plusieurs milliers à l'extérieur du Champ-de-Mars. Organisé en trois jours, le rassemblement était encadré et sécurisé par près de 700 bénévoles (*). Des chaînes humaines ont commencé à se mettre en place dès 14H00. Elles  sont parties de la Tour Eiffel, symbole de la révolution industrielle et de la COP21, ont traversé le Champ-de-Mars pour rejoindre  le mur de la Paix. Elles symbolisaient ainsi un appel à l'humanité à quitter le modèle productiviste qui dérègle le  climat, à exiger la justice climatique pour  construire une paix durable et une société soutenable.

Des die-in, banderoles en feu et beaucoup de pancartes alertaient sur le fait que la COP21 mène le monde vers le dépassement du seuil gravissime des +3°C, c'est-à-dire vers une situation d'emballement incontrôlable et irréversible du climat. « Et un, et deux, et trois degrés, c’est un crime contre l’humanité »,  ont scandé les manifestants. Ils ont aussi appelé   à laisser les combustibles fossiles dans le sol, à en finir avec les paradis fiscaux pour financer  la justice climatique et  la solidarité avec les pays déjà durement touchés par  l’exode des réfugiés climatiques. Ils ont aussi mis en avant les  alternatives pour  créer des emplois climatiques, une agriculture paysanne et durable, une finance au service de l'environnement et des humains.

Les milliers de gens rassemblés devant le mur de la Paix ont pu écouter des représentants des différents mouvements qui organisaient le rassemblement du Champ de Mars dont Alternatiba, ATTAC, l'UNEF, la Confédération Paysanne-Via Campesina et les Amis de la Terre, et qui s'est conclu par des prises de paroles de la Coalition Climat 21, plateforme unitaire regroupant 130 structures mobilisées sur la COP21.

Geneviève Azam, porte-parole d'ATTAC, y a notamment dénoncé le fait que "l'accord de Paris entérine un réchauffement de la planète de plus de 3 degrés. Au lieu d'un réveil civilisationnel, c'est un renoncement programme qui s'annonce. Le climat n'attendra pas les rendez-vous prévus en 2023 ou 2025 pour mettre en péril les écosystèmes et les peuples ! "

Puis Dipti Bhatnagar, coordinatrice justice climatique et énergie pour les Amis de la terre international a affirmé que "cet accord est une sentence de mort pour les communautés en première ligne du changement climatique, celles qui sont les moins responsables et pourtant subissent les impacts les plus sévères. Les décideurs échouent à répondre à la crise climatique par l'ambition et l'urgence que la science recommande. C'est désormais aux peuples de construire le monde que nous voulons, et de s'unir pour la justice climatique et la paix."

Enfin, Jon Palais, porte-parole d'Alternatiba a appelé à "décreter l'Etat d'urgence climatique. Face au manque d'ambition et de mesures concrètes des gouvernements, c'est désormais à la société civile de gagner des batailles décisives sur le climat dans les quelques années à venir. Il nous faut continuer à  développer les alternatives qui sont déjà à notre portée, mais aussi empêcher les projets climaticides et les fausses solutions en agissant de manière non-violente et déterminée et en entrant en désobéissance civile. "

La foule des manifestants s'est dispersée dans le calme à partir de 16h30, pendant que les nombreux bénévoles nettoyaient le Champ-de-Mars et réhabilitaient même le Mur de la Paix, laissé à l'abandon et livré aux mauvaises herbes, triste symbole d'un monde où le profit et la guerre mobilisent bien plus d'énergies que la paix, la justice sociale et la transition écologique.

 

Photos ci-jointes libres de droits

 


(*) Ce rassemblement est organisé à l'initiative des collectifs suivants :
Amis de la Terre France, Alternatiba, Action Non Violente COP21, Attac France, Bizi!, Confédération Paysanne, Coordination de l’Action Non-Violente de l’Arche, Coordination Nationale Pas Sans Nous, Droit Devant !!, Ecologistas en Acción, Emmaüs Lescar Pau, End Ecocide, Mouvement pour une Alternative Non-Violente, UNEF et Via Campesina

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Vert Lilas - dans International
commenter cet article

commentaires

L'écologie aux Lilas et au Pré ...

L’Ouest de la Seine Saint-Denis se mobilise pour la création d’un service public de l’eau

Romainville : le Syctom lance une concertation préalable pour la modernisation du centre de transfert et de tri des déchets

Que sont ces CSR - Combustibles Solides de Récupération - qu’on veut brûler à Romainville ?

Ces parents qui mijotent une cantine publique

De nouvelles préconisations nutritionnelles... Pas d'usine, on cuisine !

À Romainville contre l’incinération

Une victoire de l'engagement citoyen aux cantines rebelles du 10 novembre

Derniers échos de la révision du PLU des Lilas

Les Sans Radio retrouvent les ondes

Europacity : le débat public se conclut sur des positions inconciliables

Le parc (George-Valbon La Courneuve) debout !

Grand Paris : non à la logique financière

Pour une gestion publique, démocratique et écologique de l'eau

Le revenu de base ? Débat mardi 14 juin 20h

C'était la Grande Parade Métèque 2016...

La nature : une solution au changement climatique en Île-de-France

Participer à la Grande Parade Métèque samedi 28 mai 2016

PLU des lilas: enfin un diagnostic et état initial de l'environnement ... à compléter

Avec la loi « Travail », où irait-on ? Débattons-en mercredi 30 mars

Réduire la place de la voiture des actes pas des paroles

La COP 21 aux Lilas

La nature est un champ de bataille

Alternatiba et le Ruban pour le climat des Lilas à la République

Un compost de quartier aux Lilas

Devoir d'asile : de l'Etat jusqu'aux Lilas

Un ruban pour le climat aux Lilas

Six propositions vertes pour une révision du PLU véritablement utile

La Grande Parade Métèque samedi 30 mai

Fête de la transition énergetique et citoyenne le 9 mai aux Lilas

Des défenseurs de la Maternité des Lilas s'enchaînent devant le ministère de la santé

Romainville n'aura pas d'usine de méthanisation

Journal n°2 de Les Lilas Autrement (décembre 2014)

écolo ! n°19 : le téléphérique un GPII

écolo ! n°18

Gaz de schiste : du mirage économique au cauchemar écologique ?

Journée de la transition le 27 septembre aux Lilas

écolo ! n°17 : un nouveau modèle énergetique français

écolo ! n°16 : TAFTA ou TIPP, le traité de libre-échange transatlantique signerait la fin du projet