Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenu.e

  • : Les Lilas Ecologie : Blog des militants et élus Europe Ecologie Les Verts des Lilas et du Pré Saint-Gervais
  • Les Lilas Ecologie : Blog des militants et élus Europe Ecologie Les Verts des Lilas et du Pré Saint-Gervais
  • : Culture, information, réflexion de l'écologie politique par les militants et les élus Europe Ecologie Les Verts des Lilas, du Pré Saint-Gervais, d'Est Ensemble
  • Contact

Recherche

Nous contacter ...

S'abonner à la Lettre d'information ...

C'est dans la colonne de droite tout en bas...

9 décembre 2015 3 09 /12 /décembre /2015 15:04

Face au FN, droite et gauche sont dans le déni

La droite n’y voit qu’expression de colère, mais ignore les raisons de la colère.

La gauche au gouvernement refuse l’analyse des raisons de l’échec face à l’abstention de ses électeurs. Elle continue à libéraliser son programme comme depuis 2 ans, sans se fixer comme objectifs prioritaire la réduction des inégalités afin de reconquérir son électorat. Cette droitisation économique s’accompagne d’une restriction des libertés qui ne déplait pas à la droite et à l’extrême-droite, et d’une criminalisation des citoyens engagés écologistes et alternatifs proprement scandaleuse.

Quant aux écologistes, comme pour le reste de la gauche, nos propositions régionales ont été inaudibles dans un climat médiatique post-attentats difficile, de même que notre bilan pourtant réel – le pass Navigo unique porté seul par EELV de 2010 à 2015.

 

Pourtant, crier « No pasaran » ne suffit plus

Contre le FN, dénonciation, diabolisation, dénigrement, cordon « sanitaire » républicain, toutes les stratégies politiques censées contrer le Front National ont été épuisées et se sont révélées inefficaces. Appeler à battre le FN pour endiguer la vague brune ne s’adresse qu’à la marge aux abstentionnistes, et ne convaincra plus ceux qui ont sauté le pas pour marcher derrière Marine Le Pen.

L’ultime avatar de cette inefficacité en est pour moi le retrait des listes PS dans le Nord et le Sud, renvoyant les électeurs de gauche déjà déçus par la politique nationale à choisir entre la droite et l’extrême droite, un comble 13 ans après le vote de 2002 à 80% pour Chirac, qui n’avait pas renoncé pour autant à une politique de droite très dure… Ce choix nous laisse sans représentation politique pendant 6 ans – ce qui générera une politique régionale cohérente discutée entre la droite et l’extrême-droite.

 

Cohérente ? Deux lignes complémentaires, concurrentes et contradictoires se partagent les idées et les électeurs du FN, incarnées par la présidente et sa nièce.

Extraits de « Cinquante nuances de Le Pen », Le Parisien, 9 décembre 2015 :

Marine Le Pen parle aux ouvriers :

« Ces élections sont pour tous les petits, les oubliés, les ouvriers, les retraités, les classes moyennes ». « Nous allons écarter les entreprises qui font appel à des travailleurs détachés » menace celle qui veut couper les aides régionales aux patrons qui licencient.

Marion Maréchal-Le Pen parle aux patrons :

« Les chefs d’entreprises sont avec nous. C’est dans nos listes qu’il y a le plus de chefs d’entreprises ! ». Elle promet de mettre le paquet sur les PME et TPE.

Marine Le Pen est sociale :

« Nous avons 9 millions de pauvres en France, dont un million dans notre région qui pensent qu’ils doivent être prioritaires ». Elle s’engage à « rendre du pouvoir d’achat aux habitants » et accuse son rival Xavier Bertrand d’avoir pour programme « mort aux pauvres ».

Marion Maréchal-Le Pen est libérale :

« Nous avons fait de la question économique une priorité pour la région ». Elle propose notamment d’ »augmenter le budget d’aide aux entreprises de 100 à 500 M€ en fin de mandat ».

Marine Le Pen est plus laïque :

« Après les attentats du 13 novembre, elle a appelé à « une unité profonde des français de toutes origines, de toutes confessions ».

Marion Maréchal-Le Pen est plus identitaire :

« Chez nous, on ne vit pas en djellaba, on ne vit pas en voile intégral »

C’est là que nous devons enfoncer notre coin pour faire éclater la légitimité électorale du FN.

 

Les 20 % des voix de gauche et écologistes d’EELV permettent un accord programmatique social et écologiste pour la région Île-de-France

Afin de continuer la transition écologiste et énergétique de notre région, le projet défendu par EELV nous a permis de négocier pour la première fois avec le PS et le Front de Gauche au complet, un accord de second tour qui intègre nombre de nos propositions et notamment :

  • Halte aux GPII, aux Grands projets inutiles imposés

- préservation des parcs de la Courneuve et de Choisy

- basculement en mode tram de la ligne 18 sur le plateau de Saclay à partir de Saclay (et enfoui sur les 4 km en bas du plateau et Saclay), pour en préserver les terres agricoles (par exemple, la première AMAP d’Île-de-France)

- remise à l'étude par une commission d'experts de l'avenir du triangle de Gonesse avec priorité à la préservation de ses terres agricoles (ce qui prépare une opposition officielle de la région à Europa City)

- suppression du financement IdF pour le Canal Seine Nord (ce qui retire 200 millions d'euros et fait tomber son tour de table financier et donc sa faisabilité)

  • Finances : les PPP, Partenariat Publics Privés, qui renforcent la privatisation des services publics et coûtent chers à la collectivité (utilisés par C. Bartolone pour construire plus de collèges en Seine Saint-Denis) seront absents dans tous les projets de la région.
  •  Soutien aux filières d'apprentissage et de formation professionnelle dans les métiers écolos (énergie, rénovation des bâtiments, agriculture bio...).
  • Transports

- ticket intermodal (métro, RER, bus, tramway) d’1h30, sur le modèle du ticket T actuel valable uniquement sur les bus et les tramways,

- gratuité des transports pour les enfants de moins de 11 ans,

- renforcement de 150 lignes de bus pour permettre une fréquence à 15 mn tout au long de la journée,

- Humanisation de la sécurité dans les transports, et non augmentation de la vidéo surveillance ! 10 000 embauches pour la sécurité, la conduite, etc... Présence humaine dans les transports publics à partir de 21h.

- prime à la casse pour les véhicules diesel visant à accélérer leur remplacement pour la qualité de l'air francilien.

- Plafonnement des aéroports maintenus pour Roissy et Orly

  • Lutte pour l'encadrement des loyers dès 2016
  • Investissements dans les énergies renouvelables pour une IDF à énergie 100 % renouvelable en 2050
  • Inscription dans la démarche  « 0 déchet » pour sortir de la logique de l’incinération.
  • Végétalisation : 1 million d’arbres plantés en zone urbaine durant la mandature.
  • Repas végétarien alternatif dans les lycées franciliens.
  • Chèque Bio de 15 €/mois pour les ménages précaires pour pouvoir acheter des produits bio.
  • Santé :

développement des maisons de santé pour permettre à tout-e-s les francilien-ne-s d’avoir un accès à la santé à moins de 15mn.

  • Citoyenneté :

- les propositions de Mohamed Mechmache pour le renouvellement de la démocratie dans les quartiers sont retenues.

- la mise en place d’un budget participatif que j’avais fait inscrire dans le programme écolo francilien sera effective (pour 50 M€/an au lieu de 100 M€).

Le résultat des élections est toujours incertain – en témoigne le sondage donnant 42 % à la droite et 40 % à la gauche en Île-de-France dimanche prochain. Nous appelons les électeurs à se mobiliser et à voter massivement dimanche 13 décembre pour la liste d’union de la gauche et des écologistes.

Pierre Stoeber

-----------------------------------

Annexe : Protocole d’accord

Ce protocole d’accord vaut feuille de route de gouvernance sur la durée du mandat (6 ans). Le rendre public est la meilleure façon de le voir appliquer. Rappelons que la lutte a été rude dans le précédent mandat, notamment pour appliquer au bout de 5 ans le Pass Navigo unique.

Le protocole d’accord porte sur trois pactes :

- Pacte environnemental

- Pacte de sécurité et de service public

- Pacte culturel et d’égalité

 

Note de méthode sur les ressources de la Région :

- La région négociera les moyens financiers et la compensation des transferts nécessaires à son action.

▪ Se mobiliser auprès de l’État pour obtenir les moyens nécessaires pour engager des politiques structurantes en matière de transports publics, pour la relance de la construction de logements notamment via l’aide aux maires bâtisseurs, la rénovation thermique lourde et la mobilisation des logements vacants.

 

I/ Pacte environnemental

- Une région 100% énergies renouvelables

▪ Plus d’investissement dans les énergies « carbone » et donc viser une sortie à l’horizon 2050.

▪ «1€ régional pour 2€ citoyens» : la Région abondera de 50% les investissements des Franciliens et soutiendra les projets participatifs dans les énergies renouvelables pour arriver à 15% d’électricité durable citoyenne en 2020.

▪ Prime à la casse pour les vieux appareils électroménager (frigo) – sur critère social

▪ Région exemplaire – 100% énergie renouvelable dans les lycées et les bâtiments régionaux.

▪ Doublement du nombre de logements rénovés thermiquement (rénovation lourde vers 200 000 logements sur le mandat)

- Sortie du diesel

▪ Prime à la casse modulable pour les véhicules diesel sur critère social pour l’achat de véhicule moins polluant y compris d’occasion

▪ Prime à l’achat d’un vélo électrique.

▪ Multiplication par 4 des financements pour les aménagements cyclables.

▪ Offrir 1 an d’abonnement Navigo gratuit pour l’abandon d’un véhicule polluant.

▪ Mise en œuvre de la prime kilométrique vélo pour le personnel régional et la mise en place d’un plan de déplacement d’entreprise.

▪ Pérennisation et diversification des financements d’AirParif et BruitParif

▪ Création d’une redevance poids lourds en transit

- Une région verte

▪ Végétalisation urbaine : plantation d’1 million d’arbres supplémentaires

▪ Création d’une ceinture maraîchère

▪ Un « Chèque bio » de 15€ sur le modèle du chèque-restaurant cofinancé par la Région, pour permettre à tous d’accéder à une alimentation saine et de qualité.

▪ Sanctuarisation des terres agricoles

- Déchets

▪ Moratoire et interdiction de l’enfouissement des déchets

▪ Tri et recyclage : 100 Millions d’euros dans les filières du tri et du recyclage

▪ Développement du recyclage dans les lycées et les services de la

Région

 

II/ Pacte culturel et d’égalité

- Santé

▪ Objectif, « la santé à moins de 15 min de chez vous » qui passe par le soutien aux Centres et maisons de santé et la lutte contre les déserts médicaux.

▪ La Région renforcera son offre de formation à destination des infirmiers, des sage-femmes, des ambulanciers, des éducateurs de jeunes enfants et tous les métiers médico-sociaux. Les bourses de formations sanitaires et sociales seront réévaluées pour rendre ces métiers, indispensables au bien-être de tous et non délocalisables, encore plus attractifs.

▪ Renforcer le soutien aux réseaux de Centres d’IVG, de contraception et de planning familial.

▪ Plan Santé environnementale et maladies liées aux modes de vie (bruits, qualité de l’air, perturbateurs endocriniens…).

▪ Maintien des interdictions des vols de nuit et plafonnement des vols de nuit. Abondement des budgets d’insonorisation des logements des riverains.

- Logement

▪ Encadrement des loyers dans toute l’IDF dès 2016. Financement d’observatoires régionaux des loyers.

▪ Aides aux maires bâtisseurs

▪ La Région se mobilisera auprès de l’État afin de permettre le retour des logements vacants dans le parc locatif privé.

▪ La loi Solidarité et Renouvellement Urbain (SRU) : les maires qui ne fourniront pas d’efforts pour se conformer à leur obligation de construire du logement social ne recevront plus de subventions de la Région.

▪ Garantie locative : La Région s’engage à étendre ce dispositif à tous les jeunes, qu’ils soient ou non étudiants, afin de lever les freins à l’accès au logement.

- Citoyenneté

▪ Fonds d’interpellation citoyenne. Ce fonds permettra d’appuyer la contre-expertise associative.

▪ Mise en place d’un budget participatif à hauteur de 50 millions par an.

▪ Simplification des procédures pour les subventions. Mandatement pour les associations de 70% de la subvention votée dans un délai d’un mois.

▪ Doublement du Fonds Régional de Développement de la Vie Associative sur la mandature.

▪ Soutien accru aux associations.

▪ Institution d’une Conférence citoyenne permanente composée de Franciliens tirés au sort et appelés à évaluer la politique de la Région. Cette conférence évaluera les engagements des candidats.

▪ Création d’une Vice-présidence ou d’une délégation à l’égalité femme/homme

▪ Développer des centres d’accueil des jeunes femmes victimes de violence (15 – 25 ans).

- Création d’un conseil consultatif de l’égalité et des discriminations sur le modèle du conseil consultatif du handicap (CCH).

▪ Création d’un Observatoire de la laïcité.

▪ Service civique régional, potentiellement obligatoire. Il sera d’une durée de six mois et concernera tous les jeunes Franciliens de 16 à 25 ans, filles et garçons. Au menu : un apprentissage des valeurs républicaines, des gestes de premiers secours, du permis de conduire, du BAFA [brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur], du brevet d’encadrement sportif… Dans le même temps, ces jeunes citoyens travailleront dans des lycées, foyers ruraux, associations, résidences pour personnes âgées, entreprises de transport…

- Emploi

▪ Utilisation du CV anonyme pour les recrutements au sein de la région et des organismes associés.

▪ Intégration des clauses de la “sociale écologie” dans la commande publique

▪ Mobiliser les marchés publics en faveur des structures de l’ESS et de l’insertion.

▪ Clause d’emploi local accompagnant chaque investissement dans les quartiers en politique de la ville.

▪ Bonus pour l’installation et le développement des activités artisanales dans les territoires ruraux comme en politique de la ville.

▪ Étudier la généralisation du portage du foncier à destination des PME-PMI et industries pour permettre leur développement à long terme, le modèle suivi étant celui de l’Établissement public foncier d’IDF et de Plaine Commune.

▪ La Région s’engage à soutenir les projets de crèches qui développent des aides spécifiques en direction des familles monoparentales, notamment celles qui travaillent en horaires décalés.

- Culture

▪ Création d’un comité permanent des arts et de la culture pour la co-construction et l’évaluation des politiques culturelles.

▪ Création d’un Passe culture sous quotient familial. Généralisation de l’accès pour tous à la culture.

 

III/ Pacte Sécurité et service public

- Sécurité – humanisation des transports

▪ Corps unique de police

▪ Sécurité des femmes dans les transports (arrêt, numéro d’urgence, présence humaine)

▪ Arrêt à la demande dans les bus

▪ Présence humaine renforcée dans les transports – objectif : 1 agent en supplément du conducteur dans chaque bus et/ou rame (à partir de 21h)

▪ Réseau de transport 24h/24h d’ici JOP 2024.

▪ Ticket intermodal d’1h30.

▪ Gratuité du Pass Navigo pour les enfants jusqu’à 11 ans mise en œuvre de manière graduée.

▪ Création du Passe Mobilités Île-de-France, appuyé sur le Passe Navigo et donnant accès à toutes les offres de transports : parkings-relais, services de vélo et auto partage, transports à la demande, navettes fluviales… (Navigo+).

▪ Dézonage des PAM et accessibilité avec le Pass Navigo (avec le maintien de l’équilibre financier des partenaires à raison de 1/3 – 1/3 – 1/3)

▪ Accélération du renouvellement des bus RATP et OPTILE (création 150 lignes de bus à cadencement toutes les 15 min)

▪ Création de 10 000 emplois en 6 ans (maintenance, sécurité, bus) gagée sur l’augmentation du VT (passage de 2,8 à 3,5 à obtenir du gouvernement)

▪ Extension de la tarification sociale du Pass Navigo à l’AAH

- Lycées

▪ Cantines

▪ Quotient Familial ; Bio dans les cantines ; circuits courts ; repas alternatifs

▪ Construction et rénovation de lycées et d’internats suivant les évolutions démographiques.

▪ Renforcer les politiques éducatives

▪ 0 décrocheur

▪ Promotion de l’égalité fille/garçon

▪ Généralisation des budgets participatifs lycéens et étudiants

▪ Erasmus+ pour les apprentis

▪ 8 écoles du numérique (1 par département)

▪ Passeport de l’orientation – consolider notre politique d’orientation pour les jeunes

▪ Apprentissage et formation professionnelle dans les domaines de la transition énergétique, du numérique, des filières de haute technologie et des filières agricoles.

 

Points particuliers

- Ligne 18 : Maintien d’un transport lourd enterré jusqu’à Saclay puis transport léger à partir de la ville de Saclay.

- Canal Seine Nord : Pas de financement régional

- Ligne 17 – Europa City : Suite au débat public, la Région engagera une procédure d’expertise propre et sera attentive au devenir du triangle de Gonesse ainsi qu’à la préservation des terres agricoles.

- Préservation du parc George Vallebon à La Courneuve, et du parc interdépartemental de Choisy-le-Roi.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Vert Lilas - dans Elections
commenter cet article

commentaires

L'écologie aux Lilas et au Pré ...

L’eau publique, c’est maintenant !

Le projet EuropaCity jugé peu compatible avec l'environnement

L’Ouest de la Seine Saint-Denis se mobilise pour la création d’un service public de l’eau

Romainville : le Syctom lance une concertation préalable pour la modernisation du centre de transfert et de tri des déchets

Que sont ces CSR - Combustibles Solides de Récupération - qu’on veut brûler à Romainville ?

Ces parents qui mijotent une cantine publique

De nouvelles préconisations nutritionnelles... Pas d'usine, on cuisine !

À Romainville contre l’incinération

Une victoire de l'engagement citoyen aux cantines rebelles du 10 novembre

Derniers échos de la révision du PLU des Lilas

Les Sans Radio retrouvent les ondes

Europacity : le débat public se conclut sur des positions inconciliables

Le parc (George-Valbon La Courneuve) debout !

Grand Paris : non à la logique financière

Pour une gestion publique, démocratique et écologique de l'eau

Le revenu de base ? Débat mardi 14 juin 20h

C'était la Grande Parade Métèque 2016...

La nature : une solution au changement climatique en Île-de-France

Participer à la Grande Parade Métèque samedi 28 mai 2016

PLU des lilas: enfin un diagnostic et état initial de l'environnement ... à compléter

Avec la loi « Travail », où irait-on ? Débattons-en mercredi 30 mars

Réduire la place de la voiture des actes pas des paroles

La COP 21 aux Lilas

La nature est un champ de bataille

Alternatiba et le Ruban pour le climat des Lilas à la République

Un compost de quartier aux Lilas

Devoir d'asile : de l'Etat jusqu'aux Lilas

Un ruban pour le climat aux Lilas

Six propositions vertes pour une révision du PLU véritablement utile

La Grande Parade Métèque samedi 30 mai

Fête de la transition énergetique et citoyenne le 9 mai aux Lilas

Des défenseurs de la Maternité des Lilas s'enchaînent devant le ministère de la santé

Romainville n'aura pas d'usine de méthanisation

Journal n°2 de Les Lilas Autrement (décembre 2014)

écolo ! n°19 : le téléphérique un GPII

écolo ! n°18

Gaz de schiste : du mirage économique au cauchemar écologique ?

Journée de la transition le 27 septembre aux Lilas

écolo ! n°17 : un nouveau modèle énergetique français

écolo ! n°16 : TAFTA ou TIPP, le traité de libre-échange transatlantique signerait la fin du projet