Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenu.e

  • : Les Lilas Ecologie : Blog des militants et élus Europe Ecologie Les Verts des Lilas et du Pré Saint-Gervais
  • Les Lilas Ecologie : Blog des militants et élus Europe Ecologie Les Verts des Lilas et du Pré Saint-Gervais
  • : Culture, information, réflexion de l'écologie politique par les militants et les élus Europe Ecologie Les Verts des Lilas, du Pré Saint-Gervais, d'Est Ensemble
  • Contact

Recherche

Nous contacter ...

S'abonner à la Lettre d'information ...

C'est dans la colonne de droite tout en bas...

9 février 2016 2 09 /02 /février /2016 17:04

10 Things They Won’t Tell You about the Flint Water Tragedy, but I will, par le réalisateur de "Roger and me" et "Bowling for Colombine", Michael Moore, sur Ecowatch, le 30 janvier 2016, traduction par Maureen Johnson, cf. http://ecowatch.com/2016/01/30/michael-moore-flint/?utm_source=EcoWatch+List&utm_campaign=358f055071-Top_News_1_30_2016&utm_medium=email&utm_term=0_49c7d43dc9-358f055071-85370853

La nouvelle de la crise de l’eau empoisonnée à Flint est désormais connue de beaucoup de personnes dans le monde entier. On en connaît désormais  les faits essentiels : le gouverneur Républicain, Rick Snyder, a annulé les élections libres à Flint,  déposé le maire et le conseil municipal, et a ensuite nommé un homme à lui pour gérer la ville. Pour faire des économies, ils ont décidé de priver les habitants de Flint de leur  source habituelle d’eau douce potable, le Lac Huron et de les obliger à boire l’eau toxique de la rivière Flint.

Quand les fonctionnaires du  bureau du gouverneur  ont découvert à quel point l’eau était toxique, ils ont décidé de ne rien dire  et de cacher l’étendue des dommages subis par les habitants de Flint, plus particulièrement le plomb qui impactait les enfants, causant des dégâts irréversibles et permanents au cerveau.  Des citoyens militants ont révélé ces actes et aujourd’hui, de plus en plus de gens exigent que le gouverneur démissionne s’il ne veut pas être arrêté.

Voici 10 choses  concernant cette crise que vous ignorez sans doute parce que les médias, arrivés si  tardivement sur cette histoire, ne peuvent pas tout couvrir. Mais si vous habitez à Flint ou dans l’état du Michigan, comme moi, vous savez trop bien que ce qui a été dit au grand public n’est que la partie visible de l’iceberg.

1 Alors que l’on donnait à boire aux enfants de Flint de l’eau empoisonnée, on a approvisionné seule General Motors avec de l’eau propre.

Quelques mois après que le Gouverneur Snyder a privé les habitants de Flint de l’eau douce propre qu’ils buvaient depuis des décennies, les gros bonnets de General Motors sont allés le voir pour se plaindre du fait que l’eau de la rivière Flint était corrosive pour les pièces automobiles lors du nettoyage sur la chaine de montage. Le gouverneur a été horrifié d’apprendre que des biens de General Motors  avaient été impactés, et il a donc effectué quelques manœuvres, dépensant 440 000 dollars pour réapprovisionner  General Motors avec l’eau du Lac Huron, tout en imposant encore aux autres habitants de Flint l’eau de la rivière Flint. Ce qui signifie que, pendant que les enfants de Flint buvaient de l’eau pleine de plomb, il n’y avait qu’une adresse – et une seule – qui avait droit à de l’eau propre : l’usine de General Motors.

2 On aurait pu éviter cette crise en ne dépensant que cent dollars par jour.

Aux termes de la loi fédérale, les systèmes d’eau qui passent par des tuyaux en plomb doivent contenir un additif qui scelle le plomb dans les parois et l’empêche de s’infiltrer dans l’eau.  Au début, quelqu‘un a suggéré au gouverneur qu’ils ajoutent cet élément anticorrosif à l’eau qui venait de la rivière Flint. On a demandé : »Combien cela coûterait-il ? » On a répondu : » 100 dollars par jour pendant trois mois. » Cela devait être trop cher, alors, pour économiser 9 000 dollars, le gouvernement de l’état a dit : »Fuck it » tant pis, et, par conséquent, l’état risque désormais de devoir payer plus de 1,5 milliards de dollars pour remédier à cette situation.

3 Il n’y a pas que du plomb dans l’eau de Flint.

En plus d’avoir exposé tous les enfants de la ville de Flint, tous les jours, à un empoisonnement au plomb, il semble qu’il existe un certain nombre d’autres maladies dont nous entendrons peut-être parler dans les mois à venir. Depuis que la ville est approvisionnée en eau provenant de la rivière, le nombre de cas de légionellose à Flint a été multiplié par dix. 87 personnes l’ont attrapée, et au moins 10 en sont mortes. Au cours des cinq années précédant l’arrivée de l’eau de la rivière, il n’y a eu aucun décès dû à la légionellose. Les médecins découvrent actuellement que, dans le sang des citoyens de Flint, on trouve une demi-douzaine d’autres toxines, ce qui fait craindre que l’on aille bientôt  découvrir d’autres catastrophes sanitaires.

4 Les résidences des habitants de Flint  ne valent plus rien parce que l’on ne peut les vendre.

Achèteriez-vous une résidence à Flint en ce moment ? Qui le ferait ? Donc, tous les propriétaires de Flint se retrouvent avec une maison ne vaut plus rien sur les bras. Cela fait un total de 2,4 milliards de dollars de biens immobiliers qui sont anéantis. Les habitants de Flint, une des villes les plus pauvres aux EU, ne possèdent pas grand-chose, et pour beaucoup, leur maison est leur unique bien. Donc, en plus d’être empoisonnés, ils ont des biens qui ne valent plus rien. (Quant aux emplois, qui va désormais venir travailler ou créer une société à Flint dans ces conditions ? Personne.) L’avenir de Flint, vient-il d’être emporté par cette rivière ?

5 Pendant que l’on les empoisonnait, on les bombardait aussi.

Voici une histoire dont les journaux ont peu ou pas parlé en dehors de ceux de Flint. Pendant ces deux années d’eau contaminée, les résidents de Flint ont été obligés à faire face à une décision prise par le Pentagon d’utiliser Flint  comme cible pour un entraînement militaire. Littéralement. L’année dernière, dans la ville de Flint, on a fait exécuter des exercices militaires -  avec des balles réelles et des explosifs - sans les annoncer. L’armée a décidé de s’entraîner à la guerre urbaine à Flint, en utilisant des milliers de maisons abandonnées comme cibles pour les bombes. On a tiré des grenades autopropulsées  sur des rues dont les maisons étaient  délabrées. Pendant des semaines un nombre inconnu de soldats de l’armée de terre ont fait semblant que Flint était Bagdad ou Damas et  l’ont attaquée. On avait l’impression qu’une armée d’envahisseurs ou des terroristes attaquaient la ville. Les gens étaient choqués que cela puisse se faire dans leurs quartiers. Minute – ai-je dit « les gens » ? Je voulais dire les gens de Flint. Comme, aux yeux du gouverneur, maltraiter une communauté qui n’avait ni pouvoir politique ni argent pour riposter ne posait pas de problème. BOOM !

6 La femme du secrétaire général du gouverneur est porte-parole pour Nestlé, le plus gros propriétaire de réserves d’eau privées du Michigan.

Comme Deep Throat (gorge profonde) l’a dit à Woodward et Bernstein : «  Suivez l’argent ». Dennis Muchmore, secrétaire général  de Snyder pendant les deux ans qu’a duré l’empoisonnement des habitants de Flint, a été très impliqué dans toutes les décisions concernant Flint. Sa femme est Deb Muchmore, qui, par le plus grand des hasards, se trouve  être la porte-parole de la société Nestlé- le plus pros propriétaire de réserves d’eau privées dans le Michigan. Il y a eu souvent des poursuites engagées contre Nestlé dans le nord du Michigan à cause des 200 gallons d’eau douce  par minute que la société tire du sol, met en bouteille  et vend sous l’étiquette de  l’eau de source  Ice Mountain. Les Muchmore ont un intérêt personnel  à veiller à ce que Nestlé s ‘empare du plus possible de l’eau douce propre du Michigan – surtout  quand des villes comme Flint auront besoin de cette eau à l’avenir.

7 Dans le Michigan, de l’eau de Flint, à la criminalité et aux homicides, aux interrupteurs de démarrage de GM, c’est une culture de la mort.  

Ce n’est pas seulement l’eau qui a été utilisée sans précautions mettant en danger la vie des gens. Il se passe beaucoup de choses à Flint qui donnent l’impression que l’on y fait peu de cas de la vie humaine. Flint détient un des pires taux de criminalité et d’homicides aux EU. Pour mettre les choses en contexte, si la ville de New York avait le même taux d’homicides que Flint dans le Michigan, le nombre de personnes assassinées l’an dernier à New York aurait été presque 4000 – au lieu des 340 qui ont effectivement été assassinées à New York en 2015.Mais ce ne sont pas seulement les crimes de rue qui font que l’on se demande ce qui se passe dans le Michigan. L’an dernier, on a révélé qu’une fois de plus, l’un des fabricants d’autos avait fait passer le profit avant la vie des gens. General Motors a appris que des interrupteurs de démarrage défectueux avaient été installés dans beaucoup de leurs autos. Au lieu de régler le problème tout simplement, des cadres l’ont caché du public. L’industrie de l’automobile a l’habitude de peser le coût pour voir s’il coûterait moins cher de dépenser de l’argent pour remédier au défaut  dans des millions d’autos ou de  payer (des dommages) dans tout un tas de procès que leur feraient les  membres survivants des familles concernées. Est-ce qu’une culture cynique et arrogante de ce genre fait qu’il est plus facile pour un ancien PDG d’une grande société, devenu gouverneur, de fermer les yeux sur le plomb que l’on découvre dans l’eau potable d’une commune ?

8 Ne pas  l’appeler « l’eau de Detroit » - C’est la source la plus importante du monde d’eau douce potable.

Dans les médias, on entend dire sans arrêt que Flint utilisait « l’eau de Detroit ». Elle n’est que filtrée et traitée à l’usine d’eau de Detroit. L’eau elle-même provient du Lac Huron, la troisième plus grande étendue d’eau douce au monde. C’est un lac glaciaire formé il y a  plus de 10 000 ans pendant la dernière période glaciaire et il est toujours alimenté par des sources souterraines d’eau pure. Sur le plan géographique, Flint est le dernier endroit de la Terre où l’on devrait boire de l’eau empoisonnée.

9 TOUS les enfants ont été exposés, ainsi que tous les adultes, moi y compris.

C’est un fait, tout simplement. Si vous avez été à Flint à n’importe quel moment entre avril 2014 et aujourd’hui, et que vous avez bu l’eau, mangé de la nourriture cuisinée avec elle, lavé vos vêtements avec elle, pris une douche, si vous vous êtes brossé les dents ou avez mangé des légumes du jardin de quelqu’un, vous avez été exposé aux toxines et vous les avez ingérées. Quand, dans les médias, on lit « 9 000 enfants de moins de six ans ont été  exposés, » cela veut dire que TOUS les enfants ont été exposés parce que le nombre total de gens de moins de six ans est…..9 000 ! Les journalistes devraient se contenter de dire « tous ». Quand ils disent que « on a trouvé du plomb chez 47 enfants », ce sont seulement ceux d’entre eux qui ont bu l’eau au cours de la dernière semaine à peu près. Le plomb entre dans le corps et fait immédiatement ses dégâts au cerveau. Il ne reste pas dans le sang plus de quelques jours et, au bout d’un mois, on ne peut plus le déceler. Alors, quand on entend » 47 enfants », il ne s’agit que de ceux exposés au cours des dernières 48 heures. En fait, c’est tout le monde.

10 On a fait cela, comme tant de choses de nos jours, pour que les riches puissent avoir une importante réduction fiscale.

Quand le Gouverneur Snyder a pris ses fonctions en 2011, une des premières choses qu’il a faites a été de faire voter par la législature républicaine une réduction fiscale de milliards de dollars pour les riches et pour les grandes sociétés. Mais, avec moins de revenus fiscaux, il lui a fallu diminuer les coûts. Alors, on a baissé de façon drastique (les fonds pour) les écoles, les retraites, le chômage, l’eau potable saine. Puis il a invoqué un privilège exécutif pour s’emparer de villes (dont toutes avaient une majorité de citoyens noirs ) en congédiant les maires et les conseils municipaux élus par les habitants et en installant ses petits copains comme « dictateurs » de ces villes. Leur mission ? Économiser de l’argent en diminuant les services publics pour lui permettre de donner encore plus de réductions aux riches. C’est de là qu’est venue l’idée d’approvisionner en eau de rivière la ville de Flint. Pour économiser 15 millions de dollars ! Cela a été facile. Suspendre la démocratie. Baisser les impôts pour les riches. Faire boire aux pauvres de l’eau de rivière toxique. Et tout le monde est content.

Sauf ceux qui ont été empoisonnés du coup. Tous les 102 000. Dans le pays le plus riche du monde.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

L'écologie aux Lilas et au Pré ...

L’eau publique, c’est maintenant !

Le projet EuropaCity jugé peu compatible avec l'environnement

L’Ouest de la Seine Saint-Denis se mobilise pour la création d’un service public de l’eau

Romainville : le Syctom lance une concertation préalable pour la modernisation du centre de transfert et de tri des déchets

Que sont ces CSR - Combustibles Solides de Récupération - qu’on veut brûler à Romainville ?

Ces parents qui mijotent une cantine publique

De nouvelles préconisations nutritionnelles... Pas d'usine, on cuisine !

À Romainville contre l’incinération

Une victoire de l'engagement citoyen aux cantines rebelles du 10 novembre

Derniers échos de la révision du PLU des Lilas

Les Sans Radio retrouvent les ondes

Europacity : le débat public se conclut sur des positions inconciliables

Le parc (George-Valbon La Courneuve) debout !

Grand Paris : non à la logique financière

Pour une gestion publique, démocratique et écologique de l'eau

Le revenu de base ? Débat mardi 14 juin 20h

C'était la Grande Parade Métèque 2016...

La nature : une solution au changement climatique en Île-de-France

Participer à la Grande Parade Métèque samedi 28 mai 2016

PLU des lilas: enfin un diagnostic et état initial de l'environnement ... à compléter

Avec la loi « Travail », où irait-on ? Débattons-en mercredi 30 mars

Réduire la place de la voiture des actes pas des paroles

La COP 21 aux Lilas

La nature est un champ de bataille

Alternatiba et le Ruban pour le climat des Lilas à la République

Un compost de quartier aux Lilas

Devoir d'asile : de l'Etat jusqu'aux Lilas

Un ruban pour le climat aux Lilas

Six propositions vertes pour une révision du PLU véritablement utile

La Grande Parade Métèque samedi 30 mai

Fête de la transition énergetique et citoyenne le 9 mai aux Lilas

Des défenseurs de la Maternité des Lilas s'enchaînent devant le ministère de la santé

Romainville n'aura pas d'usine de méthanisation

Journal n°2 de Les Lilas Autrement (décembre 2014)

écolo ! n°19 : le téléphérique un GPII

écolo ! n°18

Gaz de schiste : du mirage économique au cauchemar écologique ?

Journée de la transition le 27 septembre aux Lilas

écolo ! n°17 : un nouveau modèle énergetique français

écolo ! n°16 : TAFTA ou TIPP, le traité de libre-échange transatlantique signerait la fin du projet