Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenu.e

  • : Les Lilas Ecologie : Blog des militants et élus Europe Ecologie Les Verts des Lilas et du Pré Saint-Gervais
  • Les Lilas Ecologie : Blog des militants et élus Europe Ecologie Les Verts des Lilas et du Pré Saint-Gervais
  • : Culture, information, réflexion de l'écologie politique par les militants et les élus Europe Ecologie Les Verts des Lilas, du Pré Saint-Gervais, d'Est Ensemble
  • Contact

Recherche

Nous contacter ...

S'abonner à la Lettre d'information ...

C'est dans la colonne de droite tout en bas...

21 décembre 2016 3 21 /12 /décembre /2016 09:19

Où l'on apprend que la démolition de l’ancien site atomique, arrêté en janvier dernier à cause d’une différence entre la société BPB Placo et son prestataire chargé des travaux, reprendra en janvier 2017. Par Alexandre Arlot le 15 décembre 2016 pour Le Parisien.

Intérieur du Fort de Vaujours

Intérieur du Fort de Vaujours

Les engins de démolition vont faire leur retour dans le fort de Vaujours

Le chantier avait été arrêté en janvier 2016 à cause d’un différend entre la société BPB Placo (ex-Placoplatre), propriétaire d’une trentaine d’hectares sur le site, et son prestataire. « Les travaux de démolition et de désamiantage vont reprendre en janvier 2017 », annonce Gilles Bouchet, responsable du développement des carrières au sein de la filiale de Saint-Gobain.

En 2014, Placo a entamé la destruction de ces bâtiments qui ont abrité durant plus de quarante ans le Commissariat à l’énergie atomique. L’entreprise a prévu d’y exploiter une carrière de gypse — la matière première du plâtre — localisée sous la butte de l’Aulnay. Cette perspective inquiète nombre d’élus et de riverains, qui redoutent la dispersion de matières polluées. D’autant que plusieurs mesures menées par des particuliers ou par des membres de la Commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité (Criirad) ont déjà révélé la présence d’uranium et d’autres substances radioactives.

Lors de la dernière commission de suivi de site du 25 novembre, « les représentants de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ont présenté les résultats des contrôles effectués par un tiers expert (NDLR : le Centre d’études nucléaires Bordeaux-Gradignan) sur la présence d’une éventuelle radioactivité résiduelle, résume la préfecture. Les résultats ont confirmé les contrôles de premier niveau réalisés par l’entreprise ». Les précédentes mesures montraient des niveaux de pollution jugés acceptables par l’ASN.

Cette version est corroborée par Bruno Chareyron, directeur du laboratoire de la Criirad. « Les analyses du tiers expert ne présentent pas de résultats pour l’américium 241, dont on a trouvé la trace dans certains sols et dont la toxicité est comparable au plutonium », déplore toutefois l’ingénieur en physique nucléaire. Ce dernier pointe par ailleurs la faiblesse des mesures de la radioactivité des poussières effectuées par Placo à différents points du chantier ainsi qu’en dehors. « Il faudrait des données plus sérieuses », estime-t-il.

« Sur la partie cartographie radiologique, notre référent est l’ASN qui a salué le travail de Burgead Nudec (NDLR : le bureau d’études mandaté par Placo), répond Gilles Bouchet. Les associations ont en revanche demandé à la Criirad de les aider à comprendre les documents présentés en CSS. »

Le conseil municipal de Courtry vient au secours de la Commission de recherche et d’information indépendante sur la radioactivité (Criirad). Ce lundi, les élus ont décidé à l’unanimité d’accorder une subvention de 2 000 € à l’association pour « l’organisation de recherches indépendantes sur le site du fort de Vaujours ».

La Criirad connaît des difficultés financières liées à la baisse ou à l’arrêt de subventions versées par les collectivités. Le maire Xavier Vanderbise (LR) annonce par ailleurs qu’il va réintégrer la commission de suivi de site (CSS) dont il avait claqué la porte en février dernier. Une décision que l’édile explique par la demande des associations et par une plus grande « transparence » au sein de la CSS. « Mais il faut rester vigilant », ajoute-t-il.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

L'écologie aux Lilas et au Pré ...

L’Ouest de la Seine Saint-Denis se mobilise pour la création d’un service public de l’eau

Romainville : le Syctom lance une concertation préalable pour la modernisation du centre de transfert et de tri des déchets

Que sont ces CSR - Combustibles Solides de Récupération - qu’on veut brûler à Romainville ?

Ces parents qui mijotent une cantine publique

De nouvelles préconisations nutritionnelles... Pas d'usine, on cuisine !

À Romainville contre l’incinération

Une victoire de l'engagement citoyen aux cantines rebelles du 10 novembre

Derniers échos de la révision du PLU des Lilas

Les Sans Radio retrouvent les ondes

Europacity : le débat public se conclut sur des positions inconciliables

Le parc (George-Valbon La Courneuve) debout !

Grand Paris : non à la logique financière

Pour une gestion publique, démocratique et écologique de l'eau

Le revenu de base ? Débat mardi 14 juin 20h

C'était la Grande Parade Métèque 2016...

La nature : une solution au changement climatique en Île-de-France

Participer à la Grande Parade Métèque samedi 28 mai 2016

PLU des lilas: enfin un diagnostic et état initial de l'environnement ... à compléter

Avec la loi « Travail », où irait-on ? Débattons-en mercredi 30 mars

Réduire la place de la voiture des actes pas des paroles

La COP 21 aux Lilas

La nature est un champ de bataille

Alternatiba et le Ruban pour le climat des Lilas à la République

Un compost de quartier aux Lilas

Devoir d'asile : de l'Etat jusqu'aux Lilas

Un ruban pour le climat aux Lilas

Six propositions vertes pour une révision du PLU véritablement utile

La Grande Parade Métèque samedi 30 mai

Fête de la transition énergetique et citoyenne le 9 mai aux Lilas

Des défenseurs de la Maternité des Lilas s'enchaînent devant le ministère de la santé

Romainville n'aura pas d'usine de méthanisation

Journal n°2 de Les Lilas Autrement (décembre 2014)

écolo ! n°19 : le téléphérique un GPII

écolo ! n°18

Gaz de schiste : du mirage économique au cauchemar écologique ?

Journée de la transition le 27 septembre aux Lilas

écolo ! n°17 : un nouveau modèle énergetique français

écolo ! n°16 : TAFTA ou TIPP, le traité de libre-échange transatlantique signerait la fin du projet