Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenu.e

  • : Les Lilas Ecologie : Blog des militants et élus Europe Ecologie Les Verts des Lilas et du Pré Saint-Gervais
  • : Culture, information, réflexion de l'écologie politique par les militants et les élus Europe Ecologie Les Verts des Lilas, du Pré Saint-Gervais, d'Est Ensemble
  • Contact

Recherche

Nous contacter ...

S'abonner à la Lettre d'information ...

C'est dans la colonne de droite tout en bas...

7 mars 2017 2 07 /03 /mars /2017 09:15

Pour Denez L’Hostis (France Nature Environnement) et Didier Livio (Deloitte développement durable), cinq expériences innovantes menées à grande échelle montre qu’une autre agriculture est possible. Tribune parue le 3 mars 2017 dans Le Monde. Lire aussi : Pascal Canfin : « Refonder un nouveau pacte agricole et alimentaire ».

Et aussi Réduire les pesticides n’altère pas les rendements.,                              Pour l’agriculture de demain, protégeons les sols européens,                               Pour un autre monde agricole et                                                                L'agroécologie n'est pas que pour les bobos !

« Un nouveau contrat se dessine entre l’agriculture et la société. Fondé sur l’agroécologie et valorisé grâce à la HVE, ce contrat redonne un rôle central aux agriculteurs, et permet aux exploitations agricoles de retrouver une dynamique économique positive en attirant de nouveaux talents ». Lymatly Photos/Flickr/CC BY 2.0

« Un nouveau contrat se dessine entre l’agriculture et la société. Fondé sur l’agroécologie et valorisé grâce à la HVE, ce contrat redonne un rôle central aux agriculteurs, et permet aux exploitations agricoles de retrouver une dynamique économique positive en attirant de nouveaux talents ». Lymatly Photos/Flickr/CC BY 2.0

L’agroécologie peut permettre d’écrire une nouvelle page de l’agriculture, celle de la réconciliation entre les acteurs de l’agroalimentaire, entre les agriculteurs et la société, entre les agriculteurs et leur histoire, leur terre et leur métier. L’agroécologie, c’est l’alliance de l’agronomie et de l’écologie. C’est une vision ambitieuse et globale, où l’agriculteur est au cœur de sa ferme, des territoires et des systèmes alimentaires, en limitant la quantité d’intrants et avec une rentabilité basée sur la valeur ajoutée.

Ces dernières années, plusieurs acteurs de l’agroalimentaire et distributeurs se sont engagés. Le rapport « L’agroécologie : la performance est l’affaire de tous ! », (lien vers PDF) publié par Deloitte Développement durable et France Nature Environnement, fait le point sur cinq expériences à grande échelle sur le chemin de l’agroécologie.

Premièrement, le Groupement des Mousquetaires, avec son programme Filières durables 2025 : douze filières agricoles sont supervisées par quatre conseils scientifiques et techniques regroupant toutes les parties prenantes.

Deuxièmement, McDonald’s France, avec sa stratégie agroécologique pour ses cinq grandes filières agricoles : 80 fermes de référence ont testé pendant cinq ans plus de 70 nouvelles pratiques pour en sélectionner une cinquantaine en cours de déploiement sur le territoire français.

Troisièmement, Mondelez-Lu sur la filière blé, avec le programme Harmony : lancé en 2007, il définit 51 bonnes pratiques agricoles suivies par plus de 1 700 agriculteurs en France, couvrant plus de 75 % des volumes de biscuits vendus en Europe.

Quatrièmement, Terrena, avec le concept de « nouvelle agriculture » sur les filières lapin, porc, poulet et farine, légumes, vigne et bovins : plus de 11 000 coopérateurs sont engagés et, parmi eux, 350 « sentinelles de la terre » qui innovent au quotidien.

Cinquièmement, les Vignerons indépendants de France : avec déjà plus de 2 800 adhérents certifiés en agriculture biologique ou labélisés Haute Valeur environnementale (HVE), label dont ils ont été les précurseurs.

Un nouveau contrat

Chacun doit donc prendre sa part de responsabilité pour atteindre la triple performance environnementale, économique et sociale, et bénéficier équitablement, et en toute transparence, de la valeur créée. Cinq leçons peuvent être tirées de ces initiatives. Elles ont toutes été conçues de façon concertée avec toutes les parties prenantes. Elles s’inscrivent dans un temps long de transformation, avec des plans de progrès sur dix ans. Elles recherchent des solutions innovantes en réponse aux contraintes économiques, sociales et environnementales. Elles mettent en place des accompagnements spécifiques des agriculteurs. Elles ont révisé les processus d’achat pour introduire une fidélité à long terme entre les acteurs des filières.

De nombreuses questions restent cependant à résoudre pour passer de ces initiatives à une refondation de l’agriculture française. Les expériences décrites apportent des débuts de réponse. Cette refondation passera par le cofinancement, de manière concertée et pluriannuelle, des efforts de recherche pour réduire drastiquement l’empreinte environnementale de l’agriculture tout en conservant ses rendements.

Les savoir-faire de l’économie circulaire devront être appliqués aux filières agricoles pour trouver des débouchés aux productions issues de la diversification. Il faudra valoriser les produits issus de l’agroécologie auprès des consommateurs. Le label HVE peut devenir le label qui portera la transition du modèle agricole vers des produits français de qualité.

Un nouveau contrat se dessine ainsi entre l’agriculture et la société. Fondé sur l’agroécologie et valorisé grâce à la HVE, ce contrat redonne un rôle central aux agriculteurs, et permet aux exploitations agricoles de retrouver une dynamique économique positive en attirant de nouveaux talents.

Denez L’Hostis (Président de France Nature Environnement) et Didier Livio (Associé de Deloitte Développement durable)

Partager cet article

Repost0

commentaires

L'écologie aux Lilas et au Pré ...

Les Lilas Ecologie en campagne

Le gouvernement abandonne Europacity, pas l’artificialisation des terres agricoles

Il faut stopper EuropaCity - marche citoyenne de Gonesse à Matignon 4 et 5 octobre

Aux Lilas, les citoyens s’unissent pour produire de l’électricité verte

Les promoteurs, les arbres et la cité - lettre ouverte à BNP Paribas

Toxic Tour de Pantin à Romainville dimanche 16 juin 2019

Une Biorégion Ile-de-France résiliente en 2050

Merci aux 1779 Lilasiennes et Lilasiens qui ont voté " Pour le climat, tout doit changer ! "

Pollution de l’air dans les écoles et crèches franciliennes

Volonté politique de créer une régie publique de l’eau à Est Ensemble, mythe ou réalité ?

À la base … un revenu ?

Balade naturaliste Parcs de la Corniche des Forts et abords de la forêt de Romainville le 9 mars 2019 à 11h

La forêt de Romainville, un enjeu écologique et politique

La Forêt passe à l'attaque !

Plâtre et béton sur la Corniche

Agir ensemble pour les Coquelicots le 7 décembre

Marche pour le climat, Défendons la forêt de la Corniche des Forts

Destruction des océans, sur-pêche, pêche électrique... avec Bloom mardi 20 novembre

À Romainville, les habitants défendent une forêt sauvage contre une base de loisirs régionale

Marches pour le climat et la biodiversité 13 et 14 octobre

Les amis des coquelicots étaient bienvenus...

Amis des coquelicots, agissons ensemble vendredi 5 octobre à 18H30

La forêt urbaine de la Corniche des Forts - une chance unique à nos portes

Mobilisation citoyenne à la marche pour le climat samedi 8 septembre à Paris

Un coup de pouce Vert pour les Électrons solaires ! 

Le collectif Eau publique des Lilas invite au dialogue le 21 mars

Entre le nucléaire et la bougie, il y a l’intelligence - du 10 au 18 mars aux Lilas

En Ile de France, les énergies renouvelables citoyennes ont le vent en poupe...

Le Syctom a organisé une concertation réservée aux sachants – et après ?

Une enquête publique sur le PLU des Lilas… qui change la donne !

Une victoire pour l'eau publique en Île-de-France

L’eau publique, c’est maintenant !

L’Ouest de la Seine Saint-Denis se mobilise pour la création d’un service public de l’eau

Romainville : le Syctom lance une concertation préalable pour la modernisation du centre de transfert et de tri des déchets

Que sont ces CSR - Combustibles Solides de Récupération - qu’on veut brûler à Romainville ?

Ces parents qui mijotent une cantine publique

De nouvelles préconisations nutritionnelles... Pas d'usine, on cuisine !

À Romainville contre l’incinération

Une victoire de l'engagement citoyen aux cantines rebelles du 10 novembre

Derniers échos de la révision du PLU des Lilas

Les Sans Radio retrouvent les ondes

Europacity : le débat public se conclut sur des positions inconciliables

Le parc (George-Valbon La Courneuve) debout !

Grand Paris : non à la logique financière

Pour une gestion publique, démocratique et écologique de l'eau

Le revenu de base ? Débat mardi 14 juin 20h

C'était la Grande Parade Métèque 2016...

La nature : une solution au changement climatique en Île-de-France

Participer à la Grande Parade Métèque samedi 28 mai 2016

PLU des lilas: enfin un diagnostic et état initial de l'environnement ... à compléter

Avec la loi « Travail », où irait-on ? Débattons-en mercredi 30 mars

Réduire la place de la voiture des actes pas des paroles

La COP 21 aux Lilas

La nature est un champ de bataille

Alternatiba et le Ruban pour le climat des Lilas à la République

Un compost de quartier aux Lilas

Devoir d'asile : de l'Etat jusqu'aux Lilas

Un ruban pour le climat aux Lilas

Six propositions vertes pour une révision du PLU véritablement utile

La Grande Parade Métèque samedi 30 mai

Fête de la transition énergetique et citoyenne le 9 mai aux Lilas

Des défenseurs de la Maternité des Lilas s'enchaînent devant le ministère de la santé

Romainville n'aura pas d'usine de méthanisation

Journal n°2 de Les Lilas Autrement (décembre 2014)

écolo ! n°19 : le téléphérique un GPII

écolo ! n°18

Gaz de schiste : du mirage économique au cauchemar écologique ?

Journée de la transition le 27 septembre aux Lilas

écolo ! n°17 : un nouveau modèle énergetique français

écolo ! n°16 : TAFTA ou TIPP, le traité de libre-échange transatlantique signerait la fin du projet