Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenu.e

  • : Les Lilas Ecologie : Blog des militants et élus Europe Ecologie Les Verts des Lilas et du Pré Saint-Gervais
  • Les Lilas Ecologie : Blog des militants et élus Europe Ecologie Les Verts des Lilas et du Pré Saint-Gervais
  • : Culture, information, réflexion de l'écologie politique par les militants et les élus Europe Ecologie Les Verts des Lilas, du Pré Saint-Gervais, d'Est Ensemble
  • Contact

Recherche

Nous contacter ...

S'abonner à la Lettre d'information ...

C'est dans la colonne de droite tout en bas...

17 mars 2017 5 17 /03 /mars /2017 17:36

Le système Nutri-Score, qui reste facultatif, doit aider le consommateur à manger sainement. Par Pascale Santi le 16 mars pour Le Monde.

La France se dote d'un logo nutritionnel

Mieux vaut tard que jamais, diront certains. La ministre de la santé, Marisol Touraine, a annoncé mercredi 15 mars, dans Le Parisien, la mise en place d'un logo nutritionnel sur les produits dans les supermarchés. Le but est d'améliorer la qualité nutritionnelle du panier d'achat des consommateurs, les informations actuelles étant peu lisibles. Ce choix sera fixé par arrêté en avril.

C'est le Nutri-Score qui a été choisi, au vu des résultats d'une étude qui a testé quatre systèmes durant dix semaines dans soixante magasins : celui de l'industrie agroalimentaire, celui de la grande distribution, les " feux tricolores " britanniques et le Nutri-Score, un système à cinq couleurs développé par l'équipe de recherche en épidémiologie nutritionnelle (EREN) de l'Inserm.

" Le Nutri-Score apparaît comme le système le plus efficace ", -concluent ces études, notamment pour " ceux qui achètent les produits les moins chers ". " L'intérêt d'un logo nutritionnel et l'efficacité du Nutri-Score sont démontrés ", a déclaré Mme Touraine dans un communiqué. Le Nutri-Score, ou " 5 C ", propose une échelle de cinq couleurs allant du vert au rouge en fonction notamment de quatre paramètres : l'apport -calorique pour 100 grammes, la teneur en sucre, en graisses saturées et en sel.

Hostilité des industriels

La plupart des industriels n'ont jamais caché leur hostilité à l'égard du Nutri-Score, dont l'efficacité a pourtant été démontrée par des études scientifiques. Dans un communiqué, l'Association nationale des industries alimentaires dit attendre " la présentation officielle des résultats de l'expérimentation en conditions réelles prévue dans les prochains jours ". Seul Fleury Michon a annoncé qu'il " rendrait visible ce logo dès le prochain renouvellement d'emballage (…), souhaitant même aller plus loin ".

Ce feuilleton dure depuis des années. Le système devait d'abord être choisi par décret, après avoir été adopté par la loi de santé de janvier 2016, qui avait suscité de vifs débats. Dès janvier 2014, le professeur Serge Hercberg, qui dirige l'EREN, avait remis à la ministre un rapport sur la politique nutritionnelle, dont le logo était l'une des mesures préconisées. Mais les industriels s'étaient élevés contre ce dispositif pourtant prôné par le Haut Conseil de la santé publique. Le jugeant pénalisant, ils avaient réclamé une étude en conditions réelles d'achat. Une étude qui n'est pas exempte de critiques : conflits d'intérêts dans le comité scientifique, présence des industriels dans le comité de pilotage… Quant au coût, il s'élève à 2,2 millions d'euros, dont près de la moitié est financée par l'Assurance-maladie. Pour autant, " les études viennent de montrer que le plus pertinent des logos pour aider à manger sainement est le Nutri-Score ", répond la ministre.

Cet étiquetage sera facultatif, la réglementation européenne ne permettant pas qu'il soit obligatoire, ce que regrette Mme Touraine : " Je compte sur la pression des consommateurs pour que les industriels s'engagent dans cette voie. " " C'est une victoire de la santé publique car la bataille a été complexe ", se félicite M. Hercberg, qui espère que la France portera ce dossier devant les instances européennes pour rendre un tel logo obligatoire.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

L'écologie aux Lilas et au Pré ...

L’eau publique, c’est maintenant !

Le projet EuropaCity jugé peu compatible avec l'environnement

L’Ouest de la Seine Saint-Denis se mobilise pour la création d’un service public de l’eau

Romainville : le Syctom lance une concertation préalable pour la modernisation du centre de transfert et de tri des déchets

Que sont ces CSR - Combustibles Solides de Récupération - qu’on veut brûler à Romainville ?

Ces parents qui mijotent une cantine publique

De nouvelles préconisations nutritionnelles... Pas d'usine, on cuisine !

À Romainville contre l’incinération

Une victoire de l'engagement citoyen aux cantines rebelles du 10 novembre

Derniers échos de la révision du PLU des Lilas

Les Sans Radio retrouvent les ondes

Europacity : le débat public se conclut sur des positions inconciliables

Le parc (George-Valbon La Courneuve) debout !

Grand Paris : non à la logique financière

Pour une gestion publique, démocratique et écologique de l'eau

Le revenu de base ? Débat mardi 14 juin 20h

C'était la Grande Parade Métèque 2016...

La nature : une solution au changement climatique en Île-de-France

Participer à la Grande Parade Métèque samedi 28 mai 2016

PLU des lilas: enfin un diagnostic et état initial de l'environnement ... à compléter

Avec la loi « Travail », où irait-on ? Débattons-en mercredi 30 mars

Réduire la place de la voiture des actes pas des paroles

La COP 21 aux Lilas

La nature est un champ de bataille

Alternatiba et le Ruban pour le climat des Lilas à la République

Un compost de quartier aux Lilas

Devoir d'asile : de l'Etat jusqu'aux Lilas

Un ruban pour le climat aux Lilas

Six propositions vertes pour une révision du PLU véritablement utile

La Grande Parade Métèque samedi 30 mai

Fête de la transition énergetique et citoyenne le 9 mai aux Lilas

Des défenseurs de la Maternité des Lilas s'enchaînent devant le ministère de la santé

Romainville n'aura pas d'usine de méthanisation

Journal n°2 de Les Lilas Autrement (décembre 2014)

écolo ! n°19 : le téléphérique un GPII

écolo ! n°18

Gaz de schiste : du mirage économique au cauchemar écologique ?

Journée de la transition le 27 septembre aux Lilas

écolo ! n°17 : un nouveau modèle énergetique français

écolo ! n°16 : TAFTA ou TIPP, le traité de libre-échange transatlantique signerait la fin du projet