Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenu.e

  • : Les Lilas Ecologie : Blog des militants et élus Europe Ecologie Les Verts des Lilas et du Pré Saint-Gervais
  • : Culture, information, réflexion de l'écologie politique par les militants et les élus Europe Ecologie Les Verts des Lilas, du Pré Saint-Gervais, d'Est Ensemble
  • Contact

Recherche

Nous contacter ...

S'abonner à la Lettre d'information ...

C'est dans la colonne de droite tout en bas...

15 mars 2018 4 15 /03 /mars /2018 09:06

En février, le gouvernement a confirmé qu’il entendait lancer des appels d’offres sur les barrages hydroélectriques. Une vente qui reviendrait à privatiser l’eau. D'après Marie-Noëlle Bertrand le mercredi 14 Mars 2018 pour l’Humanité. Lire aussi Le droit à l’eau doit devenir une priorité politique, Le collectif Eau publique des Lilas invite au dialogue le 21 mars et Sécheresse, surexploitation : le monde a soif.

Les lacs artificiels formés par les barrages sont des réserves d’eau stratégiques. Sylvia Roussel/Biophoto/AFP

Les lacs artificiels formés par les barrages sont des réserves d’eau stratégiques. Sylvia Roussel/Biophoto/AFP

Peut-on laisser le privé gérer ce qui compte au nombre des principales réserves d’eau de France ? Le débat crépite depuis que les projets de privatisation des barrages hydroélectriques français se précisent. Pris la main dans le sac par les organisations syndicales, l’État a admis, début février, qu’il entendait répondre positivement à l’injonction faite par l’Europe de céder une part de son patrimoine énergétique national. Depuis, le secteur est en ébullition. Hier, les hydrauliciens d’EDF ont multiplié les arrêts de travail à l’appel d’une intersyndicale CGT-CFDT-CGC-FO. Près de 500 agents se sont également rassemblés à Strasbourg, devant le Parlement européen.

Les acheteurs potentiels, eux aussi, se mettent en ordre de bataille, qu’ils soient européens (l’allemand EON, l’italien Enel ou encore le norvégien Statkraft sont sur le coup), internationaux (on évoque des groupes chinois et canadiens) ou encore français. Total et Engie sont entrés dans la danse, avec, selon le journal Libération, la bénédiction du gouvernement. Ce dernier espérerait ainsi contrecarrer l’accusation qui lui est faite de dilapider les bijoux industriels français. Peine perdue : qu’elle bénéficie aux entreprises nationales ou pas, la vente se fera quoi qu’il en soit au détriment des usagers, dénoncent ceux qui s’y opposent.

« Il faut se le dire une bonne fois pour toutes : tout ce qui concerne l’eau doit rester dans le secteur public », martèle Emmanuel Poilane, directeur de la fondation France libertés, laquelle a fait de la reconnaissance de l’eau comme bien commun un cheval de bataille. En d’autres termes, estime le militant, privatiser l’outil revient à privatiser la ressource, avec, dans le cas présent, des conséquences multiples.

Construits pour la plupart après-guerre, les barrages hydroélectriques sont aujourd’hui au nombre de 433, principalement implantés en zones montagneuses.

À eux tous, ils comptent pour 12 % dans la production électrique nationale. Ils représentent, surtout, la première source d’électricité renouvelable française (contre 3,9 % pour l’éolien et 1,6 % pour le solaire). Ultime singularité, ils sont l’unique source de production électrique à permettre de caler, en temps réel, la production sur la demande : il suffit d’ouvrir les vannes quand la demande augmente et de les fermer quand elle baisse, atout que ne possèdent ni le nucléaire, ni l’éolien, ni le solaire. « À ce titre, reprend Emmanuel Poilane, les barrages hydro­électriques sont le principal outil de notre régulation énergétique. »

Et pas uniquement. Qui dit barrage dit retenue. Et qui dit retenue dit pouvoir. Stock d’eau potable pour les populations, irrigation pour l’agriculture ou matière première pour l’industrie, les immenses lacs artificiels formés par les barrages sont des réserves d’eau stratégiques pour les territoires, administrées par les préfectures. Laisser le secteur privé, fût-il français, se mêler de la gestion de la ressource inquiète singulièrement ceux qui ont d’ores et déjà maille à partir avec lui. La semaine dernière, rappelle France libertés, les groupes Veolia et Saur ont de nouveau été condamnés pour avoir coupé ou réduit le débit d’eau dans des logements, habitude qu’ils ont faite leur, bien que la loi le leur interdise formellement. À cette aune, la perspective de laisser les multinationales manipuler les robinets des réserves d’eau nationales laisse perplexe. Selon les plans de l’État, 150 barrages pourraient être mis en vente dès 2018. 

Partager cet article

Repost0

commentaires

L'écologie aux Lilas et au Pré ...

Les Lilas Ecologie en campagne

Le gouvernement abandonne Europacity, pas l’artificialisation des terres agricoles

Il faut stopper EuropaCity - marche citoyenne de Gonesse à Matignon 4 et 5 octobre

Aux Lilas, les citoyens s’unissent pour produire de l’électricité verte

Les promoteurs, les arbres et la cité - lettre ouverte à BNP Paribas

Toxic Tour de Pantin à Romainville dimanche 16 juin 2019

Une Biorégion Ile-de-France résiliente en 2050

Merci aux 1779 Lilasiennes et Lilasiens qui ont voté " Pour le climat, tout doit changer ! "

Pollution de l’air dans les écoles et crèches franciliennes

Volonté politique de créer une régie publique de l’eau à Est Ensemble, mythe ou réalité ?

À la base … un revenu ?

Balade naturaliste Parcs de la Corniche des Forts et abords de la forêt de Romainville le 9 mars 2019 à 11h

La forêt de Romainville, un enjeu écologique et politique

La Forêt passe à l'attaque !

Plâtre et béton sur la Corniche

Agir ensemble pour les Coquelicots le 7 décembre

Marche pour le climat, Défendons la forêt de la Corniche des Forts

Destruction des océans, sur-pêche, pêche électrique... avec Bloom mardi 20 novembre

À Romainville, les habitants défendent une forêt sauvage contre une base de loisirs régionale

Marches pour le climat et la biodiversité 13 et 14 octobre

Les amis des coquelicots étaient bienvenus...

Amis des coquelicots, agissons ensemble vendredi 5 octobre à 18H30

La forêt urbaine de la Corniche des Forts - une chance unique à nos portes

Mobilisation citoyenne à la marche pour le climat samedi 8 septembre à Paris

Un coup de pouce Vert pour les Électrons solaires ! 

Le collectif Eau publique des Lilas invite au dialogue le 21 mars

Entre le nucléaire et la bougie, il y a l’intelligence - du 10 au 18 mars aux Lilas

En Ile de France, les énergies renouvelables citoyennes ont le vent en poupe...

Le Syctom a organisé une concertation réservée aux sachants – et après ?

Une enquête publique sur le PLU des Lilas… qui change la donne !

Une victoire pour l'eau publique en Île-de-France

L’eau publique, c’est maintenant !

L’Ouest de la Seine Saint-Denis se mobilise pour la création d’un service public de l’eau

Romainville : le Syctom lance une concertation préalable pour la modernisation du centre de transfert et de tri des déchets

Que sont ces CSR - Combustibles Solides de Récupération - qu’on veut brûler à Romainville ?

Ces parents qui mijotent une cantine publique

De nouvelles préconisations nutritionnelles... Pas d'usine, on cuisine !

À Romainville contre l’incinération

Une victoire de l'engagement citoyen aux cantines rebelles du 10 novembre

Derniers échos de la révision du PLU des Lilas

Les Sans Radio retrouvent les ondes

Europacity : le débat public se conclut sur des positions inconciliables

Le parc (George-Valbon La Courneuve) debout !

Grand Paris : non à la logique financière

Pour une gestion publique, démocratique et écologique de l'eau

Le revenu de base ? Débat mardi 14 juin 20h

C'était la Grande Parade Métèque 2016...

La nature : une solution au changement climatique en Île-de-France

Participer à la Grande Parade Métèque samedi 28 mai 2016

PLU des lilas: enfin un diagnostic et état initial de l'environnement ... à compléter

Avec la loi « Travail », où irait-on ? Débattons-en mercredi 30 mars

Réduire la place de la voiture des actes pas des paroles

La COP 21 aux Lilas

La nature est un champ de bataille

Alternatiba et le Ruban pour le climat des Lilas à la République

Un compost de quartier aux Lilas

Devoir d'asile : de l'Etat jusqu'aux Lilas

Un ruban pour le climat aux Lilas

Six propositions vertes pour une révision du PLU véritablement utile

La Grande Parade Métèque samedi 30 mai

Fête de la transition énergetique et citoyenne le 9 mai aux Lilas

Des défenseurs de la Maternité des Lilas s'enchaînent devant le ministère de la santé

Romainville n'aura pas d'usine de méthanisation

Journal n°2 de Les Lilas Autrement (décembre 2014)

écolo ! n°19 : le téléphérique un GPII

écolo ! n°18

Gaz de schiste : du mirage économique au cauchemar écologique ?

Journée de la transition le 27 septembre aux Lilas

écolo ! n°17 : un nouveau modèle énergetique français

écolo ! n°16 : TAFTA ou TIPP, le traité de libre-échange transatlantique signerait la fin du projet