Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenu.e

  • : Les Lilas Ecologie : Blog des militants et élus Europe Ecologie Les Verts des Lilas et du Pré Saint-Gervais
  • Les Lilas Ecologie : Blog des militants et élus Europe Ecologie Les Verts des Lilas et du Pré Saint-Gervais
  • : Culture, information, réflexion de l'écologie politique par les militants et les élus Europe Ecologie Les Verts des Lilas, du Pré Saint-Gervais, d'Est Ensemble
  • Contact

Recherche

Nous contacter ...

S'abonner à la Lettre d'information ...

C'est dans la colonne de droite tout en bas...

14 décembre 2010 2 14 /12 /décembre /2010 10:14

En Mars prochain, nous devrons élire un ou une conseiller(ère) général(e) qui siégera au « parlement » du département de la Seine St Denis. Il représentera le canton regroupant Le Pré Saint-Gervais et Les Lilas. Daniel Guiraud, maire socialiste des Lilas, est actuellement ce conseiller général, il se représentera sûrement à sa succession.

Aux précédentes élections cantonales, Les Verts ont présenté un ou une candidate, alternant une représentante du Pré-St-Gervais, Mariama Lescure en 1998, et des Lilas, Marie Geneviève Lentaigne en 2004.

 

Aujourd’hui, on ne dit plus Les Verts, mais Europe Ecologie les Verts.

Au-delà d’une certaine finesse sémantique, cela veut dire que notre mouvement a fait le choix de s’élargir et de s’ouvrir à de nouveaux publics, à des gens désireux d’accompagner une démarche politique dans une structure en mouvement. Ce choix est en résonance avec nos récents scores électoraux : élections européennes, 27% aux Lilas et 24% au Pré, et plus récemment aux élections régionales 19% aux Lilas et 21% au Pré-Saint-Gervais, qui nous placent en première ou deuxième force politique sur notre canton. Aux Lilas, au Pré-St-Gervais, notre mouvement est écouté, respecté, sollicité, en permanente évolution, ouvert aux associatifs comme aux déçus des structures de la gauche traditionnelle, surtout ouvert aux citoyens désireux de participer à la fabrication d’une politique autre, plus imaginative et moins fermée.

 

Une élection est un moment privilégié pour faire entendre notre voix, une autre voix. Aux Lilas comme au Pré St Gervais, les sympathisants d’Europe Ecologie-les Verts ont fait ce choix. Comme en 1998, comme en 2004, nous avons souhaité présenter un ou une candidate, face aux représentants de la classe politique habituelle.

Notre choix de militants locaux n’a hélas pas été entendu par notre mouvement au niveau départemental.

 

Au lieu de cela, retour aux méthodes d’avant, d’accords et de désistement où « je te laisse un canton », « tu me laisses un autre canton », « je te promets une élection municipale en échange d’une élection sénatoriale si tu me laisses passer à la législative et te l’échange contre un poste impossible à gagner… ».C’est incompréhensible. L'objectif d'avoir des représentants au Conseil général l'a emporté sur les dynamiques locales, un accord départemental a été signé avec le PS. Celui-ci donne le soutien du PS à des candidats Europe-Ecologie dans 5 cantons, en échange d'un renoncement à nous présenter dans 13 autres cantons renouvelables. Précisons que sur ces 5 cantons, 3 sont actuellement à droite, et que nos chances de les gagner sont très limitées..

Rappelons également que ces tractations sont la conséquence d'une loi électorale ne permettant aucune représentation proportionnelle pour les mouvements comme le nôtre, alternative au bipartisme traditionnel PS/UMP.

 

Voilà où nous en sommes en décembre 2010 : un candidat socialiste soutenu « officiellement » par Europe Ecologie Les Verts, et des militants Europe Ecologie Les Verts sans candidat affiché possible pour porter la parole du projet de leur jeune mouvement plein de promesses.

Il nous reste quelques hypothèses pour faire entendre nos propositions alternatives, différentes du PC ou du PS qui restent enfermés dans leur logique de gestion sans perspective, sans latitude de penser autrement, sans audace ni humour.

Rappelons également que les candidats qui seront élus à cette élection cantonale ne le seront que jusqu’en 2014. A cette date une nouvelle élection aura lieu, fusionnant conseillers du département et de la région. Autant le dire, un mauvais accord pour une période si courte, n’est peut être pas si grave…. Surtout si c’est pour espérer gagner un élu à Sevran, à la marge de manoeuvre si limitée et si contrainte par le vote du budget présenté par Claude Bartolone, qu’il lui faudra avaler bien des couleuvres.

 

Aujourd’hui, sur notre canton, nous avons plusieurs scénarios possibles, chacun pourtant difficile à imaginer :

- Soit nous présentons un candidat Europe Ecologie-les Verts, faisant fi des accords départementaux…

- Soit il y aura une candidature de A Gauche Autrement (AGA), association gervaisienne amie, qu'Europe Ecologie les Verts soutiendrait. Cela supposerait un soutien officiel à Daniel Guiraud, et un soutien militant à AGA. Dans ce cas, nouvelle cacophonie, grand écart et déchirure musculaire garantie. Mais pourquoi pas ?

- Soit nous n’avons aucun candidat que nous aurions choisi, et seul Daniel Guiraud bénéficiera de notre élégant logo sur ses affiches. Cela nous réduirait à un silence royal. C’est un autre type de grand écart, tout aussi inconfortable.

 

Voilà comment le mouvement, arrivé parfois en tête aux deux dernières élections et porteur d’une alternative politique, se retrouve coincé, incapable de faire entendre sa voix, bâillonné et frustré par de ridicules et obscurs calculs. Nous les regrettons, les dénonçons, et assurons à tous nos électeurs et sympathisants que l’avenir politique existe à Europe Ecologie Les Verts, qu’il s’écrit actuellement, et s’écrira demain en sortant de ces vieux réflexes.

 

Les militants, les sympathisants, d’Europe Ecologie Les Verts des Lilas et du Pré St Gervais ne manqueront pas de vous tenir informés de leurs choix, de leur justification (…), d’explications, de propositions, d’idées, et de leurs envies pour que le département de Seine-St-Denis devienne un territoire de solidarité, social, accueillant, écologique et progressiste. Nous y tenons, nous y croyons, nous y militons dans tous les lieux différents où nous sommes présents, portant notre désir de politique autrement.

A bientôt pour de nouvelles aventures autonomes et écologiques, et non pour une routine partisocialistement compatible.

 

Nicolas Karmockine, décembre 2010

Partager cet article

Repost 0
Published by Vert Lilas - dans Elections
commenter cet article

commentaires

ecole des candidats 17/01/2011 21:23


Bonjour,
Nous vous présentons l’association
« école des candidats »
Une démarche originale
Notre objectif est de former les candidats aux élections politiques, locales (municipales, cantonales, régionales et territoriales), nationales (présidentielles, législatives et sénatoriales) et
européennes.
Il s’agit d’atteindre une certaine maîtrise des concepts fondamentaux d’une campagne électorale, en utilisant une méthode intensive et directement opérationnelle (méthode Bergé).
Cette méthode se présente comme un maillage serré entre la théorie et la pratique, sur une période courte de 2 jours ( soit ½ journée de cours théoriques et trois ½ journées de mise en situation).
C’est donc une matrice adaptable à la personnalité du candidat, à sa démarche politique, et à la circonscription électorale.
Organisation du stage « DUCANDIDAT A L’ELU »
Analyse transversale des contraintes, directes et indirectes, qui rythment une campagne électorale.
FORMAT
Cette formation est de 16 heures, soit
• 4 heures de formation théorique et
• 12 heures de mise en situation, en équipe tournante.
Journée Précisions Programme
1er jour matin 4 heures de formation théorique sur les concepts fondamentaux d’une campagne électorale (sociologie politique appliquée à une campagne électorale)
Après-midi premier exercice de 4 heures sur un dossier simple de circonscription électorale, correction en fin de séance
2° jour Matin second exercice de 4 heures sur un dossier plus complexe de circonscription électorale, correction en fin de séance
Après-midi troisième exercice de 3h30 sur 2 dossiers complexes de circonscription électorale, et en fin de séance, rappel des concepts fondamentaux

Ces concepts fondamentaux sont des points de repères stables qui permettent de situer sa démarche dans un ensemble complexe et mouvant.
Il ne s’agit pas de lister les particularités locales de chaque circonscription électorale, mais plutôt de pointer les masses et les problématiques générales qui se retrouvent dans toute campagne
électorale.
Les sessions de formations seront organisées dans les capitales régionales, au plus près des stagiaires.
PRECISIONS
• Cette formation, qui présente le lien entre le théorique et le pratique, est :
• Opérationnelle, à finalité pratique immédiatement applicable
• Difficile, non par la difficulté des concepts étudiés, mais par le nombre de ces concepts.(1035)
• Didactique, et évolutive
• Equilibrée entre le théorique et le pratique
PARTIE THEORIQUE (acquisition de savoirs de base) stabiliser
La partie théorique repose essentiellement sur la maîtrise des trois défis d’un candidat (1035concepts )
1. L’investiture (19 concepts)
2. Le premier tour (9 concepts fondamentaux regroupant 971 concepts)
3. Le second tour (55 concepts)
Une campagne électorale e st une serrure à combinaisons multiples (paramètres divers, variables) pour un total de 971 concepts
1. Motivation élément de base fondamental 66 concepts
2. Organisation à mettre en place 113 concepts
3. Terrain à occuper (présence) 84 concepts
4. Contexte à connaître 177 concepts
5. Besoins à recenser 41 concepts
6. Crédibilité à construire 155 concepts
7. Réseaux à infiltrer 184 concepts
8. Projet à construire 98 concepts
9. Aléatoire à suivre de prés 53 concepts
PARTIE PRATIQUE (mise en pratique des savoirs) déstabiliser
Etablir un plan de campagne(agenda, argumentaire, discours, tracts) avec une équipe à partir d’un dossier-type .la partie pratique se décline en mise en situation avec exercices concrets, par
groupe tournant de 3 personnes .
Courriel : contact.ecoledescandidats@gmail.com
Site internet : ecoledescandidats.com
cordialement


Simar Pascaline 14/12/2010 11:46


Pour sortir de ces paradoxes stratégiques, je ne vois que 2 solutions: une représentation proportionnelle (c'est pas demain la veille...) ou une sortie du bloc majoritaire "gauche plurielle" pour
passer dans l'opposition. Et donc la 1ère proposition (présenter 1 candidat EELV et faire fi des accords gouvernementaux) me semble la seule acceptable éthiquement. Dans tous les cas, une rupture
avec le PS me semble nécessaire.


L'écologie aux Lilas et au Pré ...

L’Ouest de la Seine Saint-Denis se mobilise pour la création d’un service public de l’eau

Romainville : le Syctom lance une concertation préalable pour la modernisation du centre de transfert et de tri des déchets

Que sont ces CSR - Combustibles Solides de Récupération - qu’on veut brûler à Romainville ?

Ces parents qui mijotent une cantine publique

De nouvelles préconisations nutritionnelles... Pas d'usine, on cuisine !

À Romainville contre l’incinération

Une victoire de l'engagement citoyen aux cantines rebelles du 10 novembre

Derniers échos de la révision du PLU des Lilas

Les Sans Radio retrouvent les ondes

Europacity : le débat public se conclut sur des positions inconciliables

Le parc (George-Valbon La Courneuve) debout !

Grand Paris : non à la logique financière

Pour une gestion publique, démocratique et écologique de l'eau

Le revenu de base ? Débat mardi 14 juin 20h

C'était la Grande Parade Métèque 2016...

La nature : une solution au changement climatique en Île-de-France

Participer à la Grande Parade Métèque samedi 28 mai 2016

PLU des lilas: enfin un diagnostic et état initial de l'environnement ... à compléter

Avec la loi « Travail », où irait-on ? Débattons-en mercredi 30 mars

Réduire la place de la voiture des actes pas des paroles

La COP 21 aux Lilas

La nature est un champ de bataille

Alternatiba et le Ruban pour le climat des Lilas à la République

Un compost de quartier aux Lilas

Devoir d'asile : de l'Etat jusqu'aux Lilas

Un ruban pour le climat aux Lilas

Six propositions vertes pour une révision du PLU véritablement utile

La Grande Parade Métèque samedi 30 mai

Fête de la transition énergetique et citoyenne le 9 mai aux Lilas

Des défenseurs de la Maternité des Lilas s'enchaînent devant le ministère de la santé

Romainville n'aura pas d'usine de méthanisation

Journal n°2 de Les Lilas Autrement (décembre 2014)

écolo ! n°19 : le téléphérique un GPII

écolo ! n°18

Gaz de schiste : du mirage économique au cauchemar écologique ?

Journée de la transition le 27 septembre aux Lilas

écolo ! n°17 : un nouveau modèle énergetique français

écolo ! n°16 : TAFTA ou TIPP, le traité de libre-échange transatlantique signerait la fin du projet