Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenu.e

  • : Les Lilas Ecologie : Blog des militants et élus Europe Ecologie Les Verts des Lilas et du Pré Saint-Gervais
  • Les Lilas Ecologie : Blog des militants et élus Europe Ecologie Les Verts des Lilas et du Pré Saint-Gervais
  • : Culture, information, réflexion de l'écologie politique par les militants et les élus Europe Ecologie Les Verts des Lilas, du Pré Saint-Gervais, d'Est Ensemble
  • Contact

Recherche

Nous contacter ...

S'abonner à la Lettre d'information ...

C'est dans la colonne de droite tout en bas...

17 septembre 2011 6 17 /09 /septembre /2011 15:28

Collectif Maternité des Lilas  jusqu'à l'automne pour sauver une maternité à visage humain

C'est ce qu'on lit sur le nouveau site du Collectif, http://www.collectif-maternite-des-lilas.org/ riche en informations. On peut par exemple y trouver quelques chiffres sur la Maternité des Lilas qui témoignent de sa nécessité, ainsi que le projet de reconstruction de la maternité pour pouvoir doubler sa capacité d’accueil. La pétition de soutien est également en ligne.

La maternité des Lilas a besoin de vous et de votre soutien.


Laure Lechatellier et Julie Nouvion, élues (EELV) de la région Ile-de-France, ont adressé le 13 septembre, une lettre ouverte à l'Agence régionale de santé, en défense de la maternité des Lilas, menacée après le refus de son projet d'agrandissement par l'ARS :
          Nous sommes des élues investies sur les questions de santé, militantes écologistes de longue date. Nous sommes soucieuses des conditions d'arrivée au monde de nos enfants, nés ou à venir. Nous avons accouché, accoucherons ou souhaitons rester libre de choisir d'accoucher dans des lieux comme la maternité des Lilas, ou celle des Bluets (1).
Est-il exact que la santé coûte cher? Pour une maternité, les patientes dites « à risque » sont plus rentables. Consultations, échographies fréquentes, césariennes… il faut des actes médicaux à facturer pour faire du profit. On ne « marge » pas sur une grossesse simple ou sur un accouchement naturel.
Début septembre, une mission sur l'avenir de la maternité des Lilas a été confiée par Claude Evin, directeur de l'Agence régionale de santé (ARS) d'Ile-de-France, à Patrick Hontebeyrie, délégué régional de la Fehap (2), lui demandant de « proposer les éléments constitutifs d'un projet stratégique pour la maternité des Lilas ».
A ce dernier, nous faisons part de notre souci, de nos souhaits, et de notre vigilance.
Il n'existe actuellement en Ile-de-France que deux maternités proposant une approche de la naissance dénuée de toute médicalisation superflue, grâce à des équipes de professionnels exemplaires offrant une sécurité médicale absolue : les Bluets et les Lilas. Maternités de niveau 1, elles accueillent des femmes aux grossesses sans risque, souhaitant généralement vivre un accouchement le plus naturel possible.
A une péridurale trop souvent surdosée, qui « shoote » la patiente, ces femmes préfèrent généralement l'accompagnement humain d'une sage-femme présente et disponible tout au long du travail, qui les encourage à prendre un bain, faire quelques pas, et les laisse libre de choisir postures et conditions de la naissance. Des patientes et non pas des malades, les femmes qui y accouchent sont accompagnées et écoutées plus qu'ailleurs. Ce sont des lieux où le projet de naissance des parents est respecté, des lieux où l'on se sent devenir mères, et où les pères ont leur place. On y accompagne réellement l'allaitement (3) et la durée d'hospitalisation (3, 4 ou 5 jours) est adaptée aux besoins de chaque maman.
Il existe de rares lieux où grossesse, accouchement et suite de couches sont considérés comme un tout, mère et enfant comme un ensemble. Aux Lilas, aux Bluets, nous avons été et serons accueillies avec du temps, écoutées, entendues comme des actrices à part entière de ce moment si particulier qu'est la naissance.
La maternité des Lilas est un lieu emblématique de notre région. Connue pour avoir accueillis les militants de la libéralisation de la contraception et de l'avortement, elle est aussi le lieu où s'est développé le mouvement pour une naissance sans violence. Sa situation géographique, au cœur de la Seine-Saint-Denis, n'est pas anodine : c'est une chance pour le département francilien souffrant le plus des inégalités sanitaires d'héberger un tel établissement. Inscrite dans son territoire, la maternité des Lilas doit pouvoir poursuivre ses activités et être autorisée à se reconstruire, comme le prévoyait le projet Lilas 2012.
(1) Établissement de santé privé d'intérêt collectif (Espic), l'hôpital des Bluets, à Paris, est sous la pression financière de l'ARS, qui lui demande de réduire ses frais et d'augmenter son nombre d'accouchements.
(2) Fédération des établissements hospitaliers et d'aide à la personne privés non lucratifs.
(3) Les Bluets ont le rare label Maternité amie des bébés, créé par l'Organisation mondiale de la santé.

Laure Lechatellier, vice-présidente à l'action sociale, à la santé, au handicap et aux formations sanitaire et sociale
Julie Nouvion, conseillère régionale

 

Cécile Duflot, secrétaire nationale d'Europe Ecologie Les Verts, présidente du groupe des élus à la Région Ile-de-France, et Laure Lechatellier, vice-présidente en charge de l'action sociale, du handicap et des formations sanitaires et sociales, visiteront les locaux actuels de la Maternité le 23 septembre à 14h30et feront un point avec la presse en signe de soutien à la reconstruction de la Maternité des Lilas.

 

Enfin, samedi 24 septembre,après une conférence de presse à 10h, la manifestation partira Rue du Coq Français, à 10h30,pour aller jusqu'au terrain de reconstruction dont le permis de construire a déjà été signé.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

L'écologie aux Lilas et au Pré ...

L’eau publique, c’est maintenant !

Le projet EuropaCity jugé peu compatible avec l'environnement

L’Ouest de la Seine Saint-Denis se mobilise pour la création d’un service public de l’eau

Romainville : le Syctom lance une concertation préalable pour la modernisation du centre de transfert et de tri des déchets

Que sont ces CSR - Combustibles Solides de Récupération - qu’on veut brûler à Romainville ?

Ces parents qui mijotent une cantine publique

De nouvelles préconisations nutritionnelles... Pas d'usine, on cuisine !

À Romainville contre l’incinération

Une victoire de l'engagement citoyen aux cantines rebelles du 10 novembre

Derniers échos de la révision du PLU des Lilas

Les Sans Radio retrouvent les ondes

Europacity : le débat public se conclut sur des positions inconciliables

Le parc (George-Valbon La Courneuve) debout !

Grand Paris : non à la logique financière

Pour une gestion publique, démocratique et écologique de l'eau

Le revenu de base ? Débat mardi 14 juin 20h

C'était la Grande Parade Métèque 2016...

La nature : une solution au changement climatique en Île-de-France

Participer à la Grande Parade Métèque samedi 28 mai 2016

PLU des lilas: enfin un diagnostic et état initial de l'environnement ... à compléter

Avec la loi « Travail », où irait-on ? Débattons-en mercredi 30 mars

Réduire la place de la voiture des actes pas des paroles

La COP 21 aux Lilas

La nature est un champ de bataille

Alternatiba et le Ruban pour le climat des Lilas à la République

Un compost de quartier aux Lilas

Devoir d'asile : de l'Etat jusqu'aux Lilas

Un ruban pour le climat aux Lilas

Six propositions vertes pour une révision du PLU véritablement utile

La Grande Parade Métèque samedi 30 mai

Fête de la transition énergetique et citoyenne le 9 mai aux Lilas

Des défenseurs de la Maternité des Lilas s'enchaînent devant le ministère de la santé

Romainville n'aura pas d'usine de méthanisation

Journal n°2 de Les Lilas Autrement (décembre 2014)

écolo ! n°19 : le téléphérique un GPII

écolo ! n°18

Gaz de schiste : du mirage économique au cauchemar écologique ?

Journée de la transition le 27 septembre aux Lilas

écolo ! n°17 : un nouveau modèle énergetique français

écolo ! n°16 : TAFTA ou TIPP, le traité de libre-échange transatlantique signerait la fin du projet