Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenu.e

  • : Les Lilas Ecologie : Blog des militants et élus Europe Ecologie Les Verts des Lilas et du Pré Saint-Gervais
  • Les Lilas Ecologie : Blog des militants et élus Europe Ecologie Les Verts des Lilas et du Pré Saint-Gervais
  • : Culture, information, réflexion de l'écologie politique par les militants et les élus Europe Ecologie Les Verts des Lilas, du Pré Saint-Gervais, d'Est Ensemble
  • Contact

Recherche

Nous contacter ...

S'abonner à la Lettre d'information ...

C'est dans la colonne de droite tout en bas...

23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 09:30

Plaidoyer pour un Mécanisme Européen de Solidarité

LE PLUS. 256 voix pour, 44 contre et 131 abstentions. Mardi, l'Assemblée nationale a ratifié l'accord européen permettant la création d'un Mécanisme européen de stabilité, censé devenir un pare-feu contre les crises de la dette. Une aberration pour Eva Joly, candidate EELV à l'élection présidentielle, qui s'est exprimée en ce sens lundi à Paris et met cette fois-ci son indignation et ses solutions par écrit.


EvaPar Eva Joly Candidate EELV pour 2012

Edité par Hélène Decommer   Auteur parrainé par Julien Bayou

Je rentre de Grèce. Mardi à Paris, l’Assemblée a voté le Mécanisme Européen de Stabilité (MES), malgré le non des députés EELV. Ce plan ne répond pas à la crise. Le MES tel qu'il nous est proposé n'est pas acceptable, car il est lié à une potion amère qui est inacceptable : en Grèce, le remède est en train de tuer le patient.


manif grêce
Des manifestants s'opposent à des policiers devant le Parlement grec, Athènes, le 12/02/2012 (ARGYROPOULOS/SIPA)

Ce que tous les dirigeants européens devraient voir

C'est pourquoi nous refusons le piège de Sarkozy qui voudrait résumer l'Europe à son match avec Marine Le Pen : l'austérité pour tous ou la sortie de l'euro. Ce que j'ai vu à Athènes devrait être vu par tous les dirigeants européens. Aujourd'hui, nous sommes tous des Grecs. Car ce qui se passe en Grèce est inacceptable et concerne tous les Européens.

Que voulez-vous dire à une mère de famille qui voit son salaire réduit de 22% alors qu'elle ne parvenait déjà pas à nourrir sa famille ? Que voulez-vous dire à un jeune de moins de 25 ans qui est au chômage et sans espoir de trouver un emploi comme la moitié de sa génération ? Que voulez-vous dire à un retraité qui se trouve sans ressources depuis que les pensions ont été baissées ?

 Aujourd'hui en Grèce, il y a un sentiment de désespoir, de révolte profonde et même la crainte d’une dérive autoritaire. Les citoyens grecs ont le sentiment qu'il n'y a plus d'espoir et que quoi qu'il arrive, l'Etat jouera toujours contre eux.

Ils ont accepté un premier plan d'austérité. Ils ont accepté un second plan d'austérité, parce qu'ils savaient toujours que des réformes étaient nécessaires. Aujourd'hui, ils en sont au neuvième et la situation ne fait que se détériorer. Les conditions sont toujours plus dures et violentes.

 Les mesures imposées par la Troïka (la Commission européenne, la BCE et le FMI) sont bien connues. Ce sont les mêmes mesures que le FMI a imposé en Afrique, en Argentine ou au Brésil, sous le nom de "Plan d'ajustement structurel". Ces remèdes ne marchent pas et le remède devient vite le poison. La Troïka obéit à une idéologie néo-libérale plutôt qu'à une logique de développement d'un pays : tandis que de riches Grecs continuent de bénéficier du secret bancaire pour protéger leurs économies en Suisse et que la corruption est très répandue, la majorité des Grecs se trouve aujourd'hui dans l'exclusion et le dénuement.

 Il nous faut un nouveau traité

 Pourquoi, en tant que candidate à l'élection présidentielle française, me suis-je rendue en Grèce ? Parce que ce qui se passe là-bas ne fait que préparer une récession dans toute l'Europe. Les premières mesures qu'a subies la Grèce, nous les connaissons déjà en France : hausse forte de la TVA, recul de l'âge de la retraite, diminution du nombre de fonctionnaires.

La solution à la crise, en Grèce comme en France, c'est l'Europe et l'Ecologie. C'est uniquement par une solidarité européenne majeure que nous parviendrons à stopper l'hémorragie sociale qui touche la Grèce aujourd'hui mais se répand déjà au Portugal, en Espagne, en Italie et peut-être demain en France. C'est uniquement par un saut fédéral démocratique que nous pourrons donner un cadre démocratique à l'action que nous devons mener dans l'ensemble de ces pays. Ceux qui disent agir au nom de l'Europe et agissent en fait aux ordres de Merkel et Sarkozy sont en train de défaire l'Europe, car ils la transforment en menace plutôt qu'en facteur de paix.

 Il nous faut un nouveau traité qui ne vise non pas à rassurer les banques, les financiers de la City et des grandes places européennes, mais qui mette au coeur de leurs soucis les citoyens, en commençant par les citoyens grecs. J'ai baptisé ce traité "Traité d'Athènes", parce que je pense que l'ensemble des dirigeants européens devrait venir se pencher sur la situation de la Grèce et y apporter des réponses plutôt que de la regarder de loin comme un fardeau. Nous sommes tous concernés.

Nous devons mettre en commun nos dettes au niveau européen pour que le fardeau soit partagé et renégocié. Nous devons imposer une législation qui annule le secret bancaire et lutte contre les paradis fiscaux, avec une taxe sur les transactions financières pour qu’il n'y ait pas d'un côté les victimes et de l'autre les bénéficiaires de cette crise.

Nous devons lancer un grand plan d'investissement écologique au niveau européen pour qu'en Grèce comme dans le reste de l'Europe, nous puissions prendre la voie de la transition écologique et de la création de nouveaux emplois. Nous devons réussir un fédéralisme budgétaire qui mette en commun un budget européen, un impôt commun et les moyens d'agir.

Nous devons mettre en place un audit européen des dettes publiques pour que toute la lumière soit faite sur les causes de cet endettement. Le Traité proposé par Merkozy nous pousse dans la même impasse que celle proposée par la Troïka en Grèce, parce qu'il poursuit les recettes idéologiques qui ont échoué en Grèce comme ailleurs.

D'autres solutions existent : nous avons besoin d'un Mécanisme Européen de Solidarité.

Ces réformes, nous pouvons les mettre en place dès maintenant. Je lance un appel à toutes celles et ceux qui croient en l'Europe. Nous devons sauver la Grèce pour sauver l'Europe. Nous devons sauver l'Europe pour sauver l'ensemble des citoyens du péril de la récession.

L'austérité n'est pas une fatalité. La Grèce ne peut pas attendre. L'Europe ne peut pas attendre.
http://ht.ly/9e1ty
eva mediapart

Partager cet article

Repost 0
Published by Vert Lilas - dans Europe
commenter cet article

commentaires

L'écologie aux Lilas et au Pré ...

Que sont ces CSR - Combustibles Solides de Récupération - qu’on veut brûler à Romainville ?

Ces parents qui mijotent une cantine publique

De nouvelles préconisations nutritionnelles... Pas d'usine, on cuisine !

À Romainville contre l’incinération

Une victoire de l'engagement citoyen aux cantines rebelles du 10 novembre

Derniers échos de la révision du PLU des Lilas

Les Sans Radio retrouvent les ondes

Europacity : le débat public se conclut sur des positions inconciliables

Le parc (George-Valbon La Courneuve) debout !

Grand Paris : non à la logique financière

Pour une gestion publique, démocratique et écologique de l'eau

Le revenu de base ? Débat mardi 14 juin 20h

C'était la Grande Parade Métèque 2016...

La nature : une solution au changement climatique en Île-de-France

Participer à la Grande Parade Métèque samedi 28 mai 2016

PLU des lilas: enfin un diagnostic et état initial de l'environnement ... à compléter

Avec la loi « Travail », où irait-on ? Débattons-en mercredi 30 mars

Réduire la place de la voiture des actes pas des paroles

La COP 21 aux Lilas

La nature est un champ de bataille

Alternatiba et le Ruban pour le climat des Lilas à la République

Un compost de quartier aux Lilas

Devoir d'asile : de l'Etat jusqu'aux Lilas

Un ruban pour le climat aux Lilas

Six propositions vertes pour une révision du PLU véritablement utile

La Grande Parade Métèque samedi 30 mai

Fête de la transition énergetique et citoyenne le 9 mai aux Lilas

Des défenseurs de la Maternité des Lilas s'enchaînent devant le ministère de la santé

Romainville n'aura pas d'usine de méthanisation

Journal n°2 de Les Lilas Autrement (décembre 2014)

écolo ! n°19 : le téléphérique un GPII

écolo ! n°18

Gaz de schiste : du mirage économique au cauchemar écologique ?

Journée de la transition le 27 septembre aux Lilas

écolo ! n°17 : un nouveau modèle énergetique français

écolo ! n°16 : TAFTA ou TIPP, le traité de libre-échange transatlantique signerait la fin du projet