Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenu.e

  • : Les Lilas Ecologie : Blog des militants et élus Europe Ecologie Les Verts des Lilas et du Pré Saint-Gervais
  • Les Lilas Ecologie : Blog des militants et élus Europe Ecologie Les Verts des Lilas et du Pré Saint-Gervais
  • : Culture, information, réflexion de l'écologie politique par les militants et les élus Europe Ecologie Les Verts des Lilas, du Pré Saint-Gervais, d'Est Ensemble
  • Contact

Recherche

Nous contacter ...

S'abonner à la Lettre d'information ...

C'est dans la colonne de droite tout en bas...

5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 17:17

 Europe Écologie Les Verts - Communiqué du 2 août 2012

Les écologistes partagent l’émotion suscitée par le drame qui s’est noué à l’île de La Réunion la semaine dernière, avec la mort d’un jeune homme agressé par un requin bouledogue. Cependant, après la cacophonie teintée de populisme orchestrée par le député-maire de Saint-Leu, ils affirment qu'il faut raison garder et prendre le recul nécessaire pour analyser la situation.

L'action du ministre de l’Outre-mer, Victorin Lurel, pour provoquer le retrait de l'arrêté pris par le député-maire de Saint-Leu, autorisant la chasse sauvage au requin bouledogue, pourrait sembler a priori satisfaisante. Il n'empêche que l’argument du ministre repose uniquement sur l’illégalité de l’arrêté municipal. Sa prise de position en faveur de la reprise de fait de la pêche aux requins, qui plus est dans la Réserve Marine Nationale, nous interpelle, d'autant que cela se matérialisera concrètement par une aide de l’État aux collectivités qui subventionneraient les pêcheurs « au kilo de viande de requin ramené ».

Il n'existe en effet aucune donnée scientifique permettant d'incriminer la Réserve Marine dans la recrudescence des attaques de requins. De même que nul ne peut affirmer que des prélèvements massifs de requins apporteraient un surcroit durable de sécurité.

L'idée du prélèvement de requins peut paraître séduisante… Mais elle obéit à un raisonnement simpliste qui équivaut à avancer à l'aveuglette, hors toute connaissance scientifique et comportement rationnel. Rien n'assure en effet qu'en éliminant des requins potentiellement dangereux, on gagnerait en sécurité : les individus prélevés seront-ils à coup sûr les spécimens dangereux ? À partir de quel tableau de chasse pourra-t-on proclamer que la sécurité est revenue ? Qui prendra le risque de l'affirmer et de renvoyer tout le monde à l'eau ?

Un tel appel à la chasse sans limite n'aurait qu'un résultat assuré : mettre un peu plus en péril une espèce, reconnue comme régulatrice de la vie sous-marine, dont l'équilibre est en danger à l’échelle de la planète en raison des pêches industrielles dont il fait l'objet et qui le privent de nourriture.

Enfin, faut-il rappeler que les enjeux de la Réserve Marine ne se limitent pas à la protection des poissons ? C'est l'ensemble du récif, et la santé des coraux en particulier, qui sont en question et au-delà l'équilibre d'un système complexe qui protège les côtes de l'Ouest. Ainsi, les observateurs s'accordent pour noter que la légère amélioration de l'état du récif, obtenue grâce à la Réserve Marine, est loin d'avoir produit des effets miraculeux. Il n'y a pas d'effet « garde-manger » qui expliquerait une présence accrue de requins bouledogues. Mieux encore, il semblerait que dans un récif de qualité optimale, ce sont d'autres types de requins, non dangereux, qui seraient observés, alors que le requin bouledogue aime les environnements dégradés et les eaux de mauvaise qualité.

Toutes ces questions ne pourront trouver de réponses, sans un éclairage scientifique à la hauteur des enjeux. Nous sommes dans le temps des études, et malgré la tragédie de la semaine passée, sachons raison garder. Il est irresponsable d'entretenir l'illusion qu'il existe des solutions faciles et rapides.

Pour toutes ces raisons, EELV demande :

- qu’aucune décision irrévocable ne soit prise avant d’avoir synthétisé les résultats des analyses et prélèvements faits par les chercheurs sur les requins,

- que l’État respecte la législation européenne et les enjeux de la pêche durable,

- que le ministre de l’Outre-Mer sollicite la commission du développement durable du Parlement pour approfondir le sujet avant toute décision.

Bien évidemment, tout ceci n’empêche en rien un investissement immédiat de l’État et des collectivités pour la sécurisation des activités nautiques sur le littoral ouest réunionnais, en même temps que des actions vigoureuses de prévention, notamment pour sensibiliser les surfeurs.

      Jean-Philippe MAGNEN, Porte-Parole

Partager cet article

Repost 0

commentaires

L'écologie aux Lilas et au Pré ...

L’eau publique, c’est maintenant !

Le projet EuropaCity jugé peu compatible avec l'environnement

L’Ouest de la Seine Saint-Denis se mobilise pour la création d’un service public de l’eau

Romainville : le Syctom lance une concertation préalable pour la modernisation du centre de transfert et de tri des déchets

Que sont ces CSR - Combustibles Solides de Récupération - qu’on veut brûler à Romainville ?

Ces parents qui mijotent une cantine publique

De nouvelles préconisations nutritionnelles... Pas d'usine, on cuisine !

À Romainville contre l’incinération

Une victoire de l'engagement citoyen aux cantines rebelles du 10 novembre

Derniers échos de la révision du PLU des Lilas

Les Sans Radio retrouvent les ondes

Europacity : le débat public se conclut sur des positions inconciliables

Le parc (George-Valbon La Courneuve) debout !

Grand Paris : non à la logique financière

Pour une gestion publique, démocratique et écologique de l'eau

Le revenu de base ? Débat mardi 14 juin 20h

C'était la Grande Parade Métèque 2016...

La nature : une solution au changement climatique en Île-de-France

Participer à la Grande Parade Métèque samedi 28 mai 2016

PLU des lilas: enfin un diagnostic et état initial de l'environnement ... à compléter

Avec la loi « Travail », où irait-on ? Débattons-en mercredi 30 mars

Réduire la place de la voiture des actes pas des paroles

La COP 21 aux Lilas

La nature est un champ de bataille

Alternatiba et le Ruban pour le climat des Lilas à la République

Un compost de quartier aux Lilas

Devoir d'asile : de l'Etat jusqu'aux Lilas

Un ruban pour le climat aux Lilas

Six propositions vertes pour une révision du PLU véritablement utile

La Grande Parade Métèque samedi 30 mai

Fête de la transition énergetique et citoyenne le 9 mai aux Lilas

Des défenseurs de la Maternité des Lilas s'enchaînent devant le ministère de la santé

Romainville n'aura pas d'usine de méthanisation

Journal n°2 de Les Lilas Autrement (décembre 2014)

écolo ! n°19 : le téléphérique un GPII

écolo ! n°18

Gaz de schiste : du mirage économique au cauchemar écologique ?

Journée de la transition le 27 septembre aux Lilas

écolo ! n°17 : un nouveau modèle énergetique français

écolo ! n°16 : TAFTA ou TIPP, le traité de libre-échange transatlantique signerait la fin du projet