Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenu.e

  • : Les Lilas Ecologie : Blog des militants et élus Europe Ecologie Les Verts des Lilas et du Pré Saint-Gervais
  • Les Lilas Ecologie : Blog des militants et élus Europe Ecologie Les Verts des Lilas et du Pré Saint-Gervais
  • : Culture, information, réflexion de l'écologie politique par les militants et les élus Europe Ecologie Les Verts des Lilas, du Pré Saint-Gervais, d'Est Ensemble
  • Contact

Recherche

Nous contacter ...

S'abonner à la Lettre d'information ...

C'est dans la colonne de droite tout en bas...

4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 18:18

Des dispositifs environnementaux peu soucieux de la subsistance des populations

Compensation carbone, l’arbre qui cache la forêt

Situé sur un territoire à la biodiversité exceptionnelle, un village mexicain avait adopté un programme national censé préserver à la fois les richesses naturelles et les moyens d’existence de la communauté. Sept ans plus tard, il jette l’éponge. L’expérience met en lumière les contraintes aberrantes parfois imposées aux populations au nom de la lutte contre le changement climatique.

par Anne Vigna, Le Monde Diplomatique décembre 2011

« La voici. » M. Arcenio Osorio pointe du doigt l’immense montagne qui surplombe le village de Santiago Lachiguiri, dans l’Etat mexicain d’Oaxaca, isthme de Tehuantepec. « Elle donne à boire à toutes les villes de la région et pour nous, les Zapotèques, elle est sacrée. C’est elle que nous voulions protéger de manière officielle », ajoute le secrétaire de l’assemblée communautaire, une structure traditionnelle élue qui organise la population du village. Les huit mille habitants du comté ont toujours participé à la préservation de « leur » cerro de las flores (« montagne des fleurs »). La Commission nationale des aires naturelles protégées (Conanp) a d’ailleurs classé sa « biodiversité exceptionnelle », due à « l’excellente conservation des écosystèmes ».

Tout en bas, dans les vallons, pousse le café biologique. Sur les flancs des montagnes, bois et parcelles de maïs se succèdent. Après plusieurs heures de marche et d’escalade, on accède aux forêts de pins, au pied desquels foisonnent des centaines d’espèces de fleurs. L’altitude (2 200 mètres) et la roche en font une éponge naturelle qui capte la majeure partie de l’eau consommée dans la région. Aujourd’hui, cette montagne est un cas d’école pour les politiques de conservation.

En août 2003, le cerro est devenu la première réserve communautaire volontaire du Mexique. Il s’agit, selon la définition de la Conanp, d’un « mécanisme de conservation mis en place à la demande de la communauté, qui protège les richesses naturelles et propose des activités économiques alternatives et durables aux habitants. 207 887 hectares au Mexique sont aujourd’hui gérés ainsi ». Pourtant, sept ans plus tard, lors de la réunion de l’assemblée communautaire de janvier 2011, les habitants ont voté l’abandon du statut de « réserve ». « Le gouvernement nous a trompés, explique M. Osorio. Et même si nous sommes toujours les propriétaires légitimes du territoire, nous en avons perdu le contrôle. »

L’agacement est palpable, mais la phrase n’est pas prononcée à la légère : le (...)

(La suite en achetant le journal mensuel, malheureusement plus en vente aujourd'hui, ou sur le site http://www.monde-diplomatique.fr/2011/12/JACQUIN/47056  mais il faut s'abonner ! Ou ci-dessous en très petit ;-)

REDD-Diplo-dec11l2sur4.jpg

REDD-Diplo-dec11l3sur5.jpg

REDD-Diplo-dec11l4sur5.jpg

REDD-Diplo-dec11l5sur5.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Vert Lilas - dans International
commenter cet article

commentaires

L'écologie aux Lilas et au Pré ...

Que sont ces CSR - Combustibles Solides de Récupération - qu’on veut brûler à Romainville ?

Ces parents qui mijotent une cantine publique

De nouvelles préconisations nutritionnelles... Pas d'usine, on cuisine !

À Romainville contre l’incinération

Une victoire de l'engagement citoyen aux cantines rebelles du 10 novembre

Derniers échos de la révision du PLU des Lilas

Les Sans Radio retrouvent les ondes

Europacity : le débat public se conclut sur des positions inconciliables

Le parc (George-Valbon La Courneuve) debout !

Grand Paris : non à la logique financière

Pour une gestion publique, démocratique et écologique de l'eau

Le revenu de base ? Débat mardi 14 juin 20h

C'était la Grande Parade Métèque 2016...

La nature : une solution au changement climatique en Île-de-France

Participer à la Grande Parade Métèque samedi 28 mai 2016

PLU des lilas: enfin un diagnostic et état initial de l'environnement ... à compléter

Avec la loi « Travail », où irait-on ? Débattons-en mercredi 30 mars

Réduire la place de la voiture des actes pas des paroles

La COP 21 aux Lilas

La nature est un champ de bataille

Alternatiba et le Ruban pour le climat des Lilas à la République

Un compost de quartier aux Lilas

Devoir d'asile : de l'Etat jusqu'aux Lilas

Un ruban pour le climat aux Lilas

Six propositions vertes pour une révision du PLU véritablement utile

La Grande Parade Métèque samedi 30 mai

Fête de la transition énergetique et citoyenne le 9 mai aux Lilas

Des défenseurs de la Maternité des Lilas s'enchaînent devant le ministère de la santé

Romainville n'aura pas d'usine de méthanisation

Journal n°2 de Les Lilas Autrement (décembre 2014)

écolo ! n°19 : le téléphérique un GPII

écolo ! n°18

Gaz de schiste : du mirage économique au cauchemar écologique ?

Journée de la transition le 27 septembre aux Lilas

écolo ! n°17 : un nouveau modèle énergetique français

écolo ! n°16 : TAFTA ou TIPP, le traité de libre-échange transatlantique signerait la fin du projet