Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenu.e

  • : Les Lilas Ecologie : Blog des militants et élus Europe Ecologie Les Verts des Lilas et du Pré Saint-Gervais
  • Les Lilas Ecologie : Blog des militants et élus Europe Ecologie Les Verts des Lilas et du Pré Saint-Gervais
  • : Culture, information, réflexion de l'écologie politique par les militants et les élus Europe Ecologie Les Verts des Lilas, du Pré Saint-Gervais, d'Est Ensemble
  • Contact

Recherche

Nous contacter ...

S'abonner à la Lettre d'information ...

C'est dans la colonne de droite tout en bas...

14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 21:47

 Des bruits circulent sur la position des écologistes des villes proches et d'Est Ensemble sur l'usine de tri-méthanisation du Syctom (Syndicat intercommunal de traitement des ordures ménagères) à Romainville. Cette position serait différente d'une ville à l'autre, ou d'un groupe à l'autre, voire - vieille lune - entre les anciens adhérents des Verts et des adhérents au nouveau parti Europe Écologie Les Verts.

Nous réaffirmons ici qu'il n'en est rien : l'écologie ne se satisfait pas de réponses simples à des questions complexes. Nous ne voulons pas nous contenter de rejeter un projet sans proposer des améliorations ou des alternatives. C'est ce à quoi nous travaillons collectivement.

 

 

Notre démarche de travail

Dans le tract qu'Europe Écologie Les Verts a distribué le 14 mars dernier sur Noisy-le-Sec, Romainville, Les Lilas, nous écrivions :

« Nous pensons que nous devons traiter nos déchets au plus près et défendons depuis longtemps le principe du tri sélectif et la recherche de solutions alternatives à lenfouissement et à lincinération. (...)

Le projet Syctom/Urbaser, en létat, nous questionne fortement pour plusieurs raisons : absence de débat participatif, usine de trop grande taille, doute sur la qualité du compost, principe de Tri Mécano-Biologique qui nincite pas à trier à la source. Il faut donc l'améliorer et le transformer. Pour cela, le moratoire de 6 mois est une première étape et lorganisation de débats publics complémentaires savère nécessaire. Des solutions innovantes et techniquement fiables doivent être recherchées pour adapter cette usine en y développant par exemple deux filières de production de méthane dont lune méthaniserait uniquement des bio-déchets déjà triés, produisant alors un vrai compost valorisable. »

Et nous avions conclu : « Plus globalement, il sagit de mettre en place une politique durable et cohérente de réduction des déchets sur lIle-de-France. Comparé à létat actuel du centre de tri de Romainville désormais obsolète, le projet représente des améliorations et ouvre la voie à une réflexion sur la valorisation des déchets. Toutefois, il suscite encore beaucoup de questions auxquelles il convient dapporter des réponses. Ce projet doit donc être révisé et amélioré afin dêtre mieux adapté à lévolution de nos modes de vie et à notre territoire. EELV sinscrira pleinement dans le débat et la recherche de propositions visant à améliorer le tri sur nos territoires et à faire évoluer le projet en conséquence. »

 

C'est ce que nous continuons à faire. Nous examinons avec intérêt les informations apportées au débat par l'association de riverains Arivem. Nous ne partageons pas pour autant la stratégie de la peur entretenue par leurs tracts, leurs courriels et sur leur site, car nous estimons qu'elle n'incite pas à un examen serein des éléments. Nous continuons notre information sur le traitement des déchets. Nous rencontrons certains élus du Syctom qui ont voté cette solution. Actuellement en font partie sur le territoire proche, au nom du Sitom 93, Gérard Savat, Adjoint au Maire de Pantin et élu à la Communauté d'Agglomération Est Ensemble, Josiane Bernard, Conseillère municipale de Bagnolet et Vice Présidente du Conseil Général du 93, et Bruno Lotti, Conseiller municipal de Romainville élu à la CA Est Ensemble.

Pour nous, rappelons-le, les questions en débat sont :

La taille de ce projet d'usine : 325 000 T de déchets à trier et traiter sur un même site ont donné un projet avec 6 digesteurs proches, un nombre pas encore atteint en France, qui, dans l'étude d'impact, pourrait occasionner des dégâts sur les biens et les personnes. Une enceinte renforcée pourrait résoudre ce problème, pas celui de la concentration de nuisances potentielles, qui ne nous paraît pas écologiquement soutenable.

La filière retenue, Tri Mécano-Biologique et méthanisation, et sa mise en œuvre industrielle : Sans faire du Tri Mécano-Biologique un épouvantail pour la population et loin d'affirmer un Non au TMB généralisé, nous voulons bien sûr privilégier la collecte sélectives des bio-déchets. L'évolutivité de ce projet d'usine le permettra t-elle ? L'usine sera t-elle bientôt obsolète au regard de l'avancée des directives européennes sur les déchets ? Son schéma industriel imposera t-il aux élus et aux habitants de poursuivre la collecte non sélective ? Nous nous interrogeons, voulant que la filière retenue permette d'optimiser à la fois ses produits méthane ou bio-gaz, et compost, et faire avancer l'option du tri à la source, à tout le moins dans les 9 villes d'Est Ensemble.

En tout état de cause, la collecte à la source des bio-déchets est centrale. Quel que soit la forme future du nouveau centre de tri-méthanisation, il ne sera vraiment écologique que si nous parvenons à mettre en place dans nos villes cette collecte sélective. Après un transfert de la compétence « ordures ménagères » des 9 villes vers Est Ensemble, notre Vice-président écologiste d'Est Ensemble délégué à la collecte des ordures ménagères a lancé l'étude qui permettra la collecte sélective des gros producteurs de bio-déchets, restaurations collectives, collectivités, producteurs alimentaires, et nous nous engageons à tout faire pour la mettre en place. 

Etat des lieux des démarches en cours

Nous suivons l'avancement des travaux d'Est Ensemble et du Syctom. Voilà quelques informations sur la mise en œuvre des propositions du Syctom, et du vœu adopté par la CA Est Ensemble le 14 février 2012.

Un colloque scientifique sur les différents procédés de méthanisation est en cours d'organisation, en étroite collaboration avec Biocitech, entreprise romainvilloise, et devrait se dérouler fin mai ou début juin.

La Commission Nationale du Débat Public saisie par le Syctom pour organiser cette concertation et nommer une personnalité qui garantirait l'impartialité de la procédure d'audit vient de se déclarer incompétente en la matière, encouragée par la lettre de l'avocat d'Arivem qui l'incitait à ne pas le faire, ce que nous regrettons bien entendu.

Afin de mettre à profit le moratoire obtenu sur le commencement des travaux, la concertation et l'audit validés dans le cadre du vœu communautaire de la Communauté d'agglomération Est Ensemble pourrait donc suivre cette nouvelle procédure.

 

D'abord, l'installation dun comité de pilotage. Il pourrait se composer des membres suivants : le Syctom ; le maire de chacun des 4 communes riveraines du projet (Romainville, Bobigny, Noisy-le-Sec, Pantin) ou son représentant ; un représentant de la Communauté d’agglomération Est Ensemble ; un représentant du Conseil Général 93 ; un représentant du Conseil Régional IdF ; un représentant d’ARIVEM, un représentant du MNLE 93, un représentant d'Environnement 93. Eventuellement, d’autres associations pourraient intégrer ce comité de pilotage si elles en faisaient la demande ultérieurement. A terme, ce comité de pilotage pourrait être placé sous l’égide d’un garant. Puisqu'il ne sera pas proposé par la Commission Nationale du Débat Public, il pourrait faire partie de l'Observatoire Régional d'Ile de France (ORDIF).

Ses missions ?

* Désigner de façon consensuelle le garant de la concertation après audition.

* Valider le cahier des charges de l’audit sur l’autorisation d’exploiter du projet

* Organiser des auditions permettant de répondre à un certain nombre d’interrogations (ex : qualité du compost issu du TMB, possibilité d’injecter le biogaz dans le réseau, etc.)

* Organiser des réunions publiques sur les thèmes et les enjeux du projet, après celles organisées par Arivem et Europe Ecologie Les Verts, comme par exemple : quels modes de traitement pour les déchets en milieu urbain dense ? Comment garantir l’absence de nuisance dans la gestion des déchets ménagers ? Comment garantir la sécurité d’un équipement public de traitement des déchets ? Quelle place pour un équipement de traitement de déchets ménagers dans la métropole durable ?

En outre, un site internet dédié à la concertation sera créé. Son contenu validé par le garant, il permettra la mise en ligne des principaux documents, des comptes rendus (éventuellement des vidéos) des auditions et des réunions publiques.

Audit sur lautorisation dexploiter par le Syctom

La mise en concurrence et la passation d’un marché dans le cadre du code des marchés publics sont obligatoires. Le périmètre de l’audit comprendrait la sécurité du centre, la maîtrise des nuisances, l'évaluation environnementale du procédé de tri mécano-biologique.

Le calendrier prévoit la livraison d’un rapport à la mi-septembre, ce qui implique une attribution du marché au comité syndical du Syctom de juin, donc la validation du cahier des charges par le comité de pilotage avant la mi-avril 2012 et le lancement de la consultation fin avril 2012.

Terminons cette information par un calendrier probable :

* Premier comité de pilotage de la concertation : avril 2012

* Validation cahier des charges audit : fin avril

* Auditions : 18 juin au 13 juillet 2012

* Réunions publiques : septembre – octobre 2012

* Remise du rapport d’audit : début septembre 2012

* Fin de la concertation : 19 octobre 2012

* Remise du rapport sur la concertation par le garant : 2 novembre 2012* Décision du Syctom sur la poursuite du projet : comité syndical de novembre !

(Article à suivre)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

JENB Productions 20/04/2012 10:23

Si la collecte sélective des bio-déchets était efficace comme vous le souhaitez, alors cette usine n'a même plus de raison d'être dans sa configuration actuelle car elle serait alors
sur-dimensionnée. C'est d'ailleurs pour cela qu'Urbaser et le Syctom n'incitent pas à un tel tri. Car cette pédagogie aurait pu démarrer conjointement au moratoire. Enfin, les élus socialistes
locaux ont eu un silence coupable sur ce dossier de 2005 à 2011. Pire, ils nous ont mentis en février lorsqu'ils ont annoncé la saisine de la CNDP, car ils ne pouvaient en aucun cas ignorer que
leur demande serait déboutée (seuils financiers et délais). Le cas le plus frappant est celui des positions contradictoires du Député socialiste Bartolone :

http://www.jenbproductions.fr/archives/2012/03/07/23695505.html

Bon week-end

L'écologie aux Lilas et au Pré ...

Que sont ces CSR - Combustibles Solides de Récupération - qu’on veut brûler à Romainville ?

Ces parents qui mijotent une cantine publique

De nouvelles préconisations nutritionnelles... Pas d'usine, on cuisine !

À Romainville contre l’incinération

Une victoire de l'engagement citoyen aux cantines rebelles du 10 novembre

Derniers échos de la révision du PLU des Lilas

Les Sans Radio retrouvent les ondes

Europacity : le débat public se conclut sur des positions inconciliables

Le parc (George-Valbon La Courneuve) debout !

Grand Paris : non à la logique financière

Pour une gestion publique, démocratique et écologique de l'eau

Le revenu de base ? Débat mardi 14 juin 20h

C'était la Grande Parade Métèque 2016...

La nature : une solution au changement climatique en Île-de-France

Participer à la Grande Parade Métèque samedi 28 mai 2016

PLU des lilas: enfin un diagnostic et état initial de l'environnement ... à compléter

Avec la loi « Travail », où irait-on ? Débattons-en mercredi 30 mars

Réduire la place de la voiture des actes pas des paroles

La COP 21 aux Lilas

La nature est un champ de bataille

Alternatiba et le Ruban pour le climat des Lilas à la République

Un compost de quartier aux Lilas

Devoir d'asile : de l'Etat jusqu'aux Lilas

Un ruban pour le climat aux Lilas

Six propositions vertes pour une révision du PLU véritablement utile

La Grande Parade Métèque samedi 30 mai

Fête de la transition énergetique et citoyenne le 9 mai aux Lilas

Des défenseurs de la Maternité des Lilas s'enchaînent devant le ministère de la santé

Romainville n'aura pas d'usine de méthanisation

Journal n°2 de Les Lilas Autrement (décembre 2014)

écolo ! n°19 : le téléphérique un GPII

écolo ! n°18

Gaz de schiste : du mirage économique au cauchemar écologique ?

Journée de la transition le 27 septembre aux Lilas

écolo ! n°17 : un nouveau modèle énergetique français

écolo ! n°16 : TAFTA ou TIPP, le traité de libre-échange transatlantique signerait la fin du projet