Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenu.e

  • : Les Lilas Ecologie : Blog des militants et élus Europe Ecologie Les Verts des Lilas et du Pré Saint-Gervais
  • : Culture, information, réflexion de l'écologie politique par les militants et les élus Europe Ecologie Les Verts des Lilas, du Pré Saint-Gervais, d'Est Ensemble
  • Contact

Recherche

Nous contacter ...

S'abonner à la Lettre d'information ...

C'est dans la colonne de droite tout en bas...

2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 15:23

Pollution nucléaire avérée en France - Le Conseil régional en faveur d’une sortie progressive du nucléaire – nouvelles propositions concrètes de Négawatt permettant une réelle transition énergétique, ce sont les actualités du 29 et 30 novembre 2011 !

Areva-Socatri condamnée pour pollution des eaux : une victoire juridique sans précédent !

Vendredi 30 septembre, la Cour d’appel de Nîmes a condamné AREVA-SOCATRI pour pollution des eaux, à la suite de l'appel déposé notamment par le Réseau "Sortir du nucléaire". Cette condamnation sans précédent fait suite aux fuites radioactives détectées sur le site nucléaire du Tricastin, en juillet 2008.

Situé entre Valence et Avignon, le site nucléaire du Tricastin regroupe à la fois des installations de traitement du combustible et 4 réacteurs électronucléaires en fonction. La société SOCATRI, localisée sur ce site, assure la maintenance et le démantèlement de matériaux radioactifs, ainsi que le traitement des effluents nucléaires et industriels des sociétés AREVA du Tricastin.

Le 8 juillet 2008 au matin, les employés de l’usine SOCATRI se sont aperçus qu’il existait une fuite au niveau du système de rétention de la cuve. Une partie du liquide radioactif s’est répandu sur le sol et dans le canal adjacent. Plus de 74 kg d’uranium, matériau hautement radioactif et qui nécessite plusieurs centaines de millions d'années pour perdre la moitié de sa radioactivité, ont ainsi été rejetés dans les cours d’eau avoisinants. 30 m3 d’effluents chargés d’uranium ont contaminé les eaux superficielles, privant la population d’eau potable, et polluant des lieux de baignade fréquentés. Selon une évaluation effectuée à l'époque par la CRIIRAD, la pollution correspondait à 27 fois la limite annuelle des rejets autorisés.

Le Réseau “Sortir du nucléaire“, de même que de nombreuses associations et citoyens, ont déposé plainte et se sont constitués partie civile. Le 14 octobre 2010, le tribunal correctionnel de Carpentras a condamné AREVA-SOCATRI pour retard de déclaration d'incident mais l'a relaxée du délit de pollution des eaux. Cette décision a donc été contestée en appel.

L'audience a eu lieu le 16 juin 2011, à la Cour d'appel de Nîmes. Elle a permis, à nouveau, de mettre en lumière les graves négligences qui sont à l’origine de l'accident de 2008. L'affaire a été mise en délibéré et le verdict a finalement été rendu le 30 septembre 2011. AREVA-SOCATRI a enfin été reconnue coupable du délit de pollution des eaux, en plus de sa condamnation pour retard dans la déclaration d'incident. Elle est condamnée à payer une somme d'un total de plus d'un demi-million d'euros : 300 000 euros d'amende et 230 000 euros de dommages et intérêts soit 160 000 euros à l'ensemble des associations et 70 000 euros aux particuliers.

Le Réseau "Sortir du nucléaire" se félicite d'un tel verdict, et espère que cette décision ouvrira la voie vers la fin de l'impunité des pollutions nucléaires.

------------------------------

Moment historique au Conseil régional d’Ile-de-France !
Le groupe EELV se réjouit de l’adoption de son vœu sur la sortie progressive

Les élu-es écologistes franciliens se réjouissent de la position adoptée par le Conseil régional en faveur d’une sortie progressive du nucléaire à l’occasion de la séance plénière du 30 septembre 2011.
 
En présentant ce vœu, présenté en séance par Cécile Duflot, les élu-es EELV franciliens entendaient mettre sur la table la question de principe de la sortie progressive du nucléaire pour engager enfin la nécessaire transition énergétique de notre pays. Six mois après le début de la catastrophe de Fukushima toujours en cours et quelques semaines après l’accident de Marcoule, le message du Conseil régional prouve la prise de conscience (et la défiance) collective vis-à-vis de l’atome.
 
Les élu-es écologistes estiment qu’il s’agit également d’un acte politique fort à l’égard des 12 millions de Franciliennes et de Franciliens qui sont directement menacés dans le cas d’un accident majeur à la centrale de Nogent-sur-Seine. Alors que la demande adressée à la Préfecture de Région sur l’existence d’un plan d’intervention et d’évacuation dans le cas d’un accident majeur est restée lettre morte, le Conseil Régional d’Ile-de-France a pris ses responsabilités.
 
Aujourd’hui, les élu-es écologistes souhaitent que l’adoption de ce vœu ouvre de nouvelles perspectives qui permettront à la région francilienne d’engager plus encore la nécessaire transition énergétique, afin de :
 
- créer des emplois durables et non-délocalisables sur notre territoire
 
- former les francilien(ne)s aux métiers d’avenir
 
- lutter contre la précarité énergétique dont souffre 17 % de la population francilienne, notamment parce qu’on leur a imposé l’aberration du chauffage électrique
 
- exiger la plus grande transparence sur les risques liés aux transports de matières nucléaire qui circulent en Ile-de-France
 
- soutenir les entreprises franciliennes qui souhaitent développer des marchés dans le domaine des renouvelables et des économies d’énergie
 
- Et bien sûr, éviter un risque nucléaire aux conséquences incommensurables, en Ile-de-France et ailleurs…
 
Alors que Europe Ecologie-Les Verts travaille actuellement au niveau national avec ses partenaires de gauche à la préparation des échéances de 2012, le vote de ce vœu par le Conseil Régional d’Ile-de-France est de bon augure pour la préparation d’un pacte de coalition, comprenant une loi de sortie du nucléaire.


LIRE LE VŒU DU GROUPE EELV : http://europeecologielesverts-idf.fr/7648-un-voeu-sur-la-transition-energetique-et-la-sortie-du-nucleaire/

VOIR LA VIDEO : http://www.dailymotion.com/eelv_idf#videoId=xlemo0

LE COMMUNIQUÉ DE PRESSE  : http://europeecologielesverts-idf.fr/7649-eelv-se-rejouit-de-ladoption-du-voeu-sur-la-sortie-progressive-du-nucleaire/
-------------------------------

Enfin, et pour être comme toujours dans le concret et les propositions, le nouveau scénario négaWatt a été rendu public le 29 septembre. En attendant de retrouver d'ici peu des informations plus détaillées sur ce scénario, voici quelques documents dans lesquels vous trouverez déjà les principaux éléments :

Document de présentation en version légère (PDF 1,3 Mo)

Document de présentation en version "lourde" (PDF 11 Mo  Téléchargez-le, c'est vraiment intéressant et concret !

Supports de présentation de la conférence du 29 septembre :

  • Partie 1 : Fondamentaux, Méthodologie, Demande d'énergie (PDF 4,2 Mo)

  • Partie 2 : Production d'énergie, Bilans (PDF 11,1 Mo)

  • Partie 3 : Impacts économiques, emplois (PDF 600 Ko)


Crédit photo : Yohann DIDIER

Découvrez également la revue de presse consacrée au nouveau scénario négaWatt.

Ce nouveau scénario répond à plusieurs objectifs :

  • montrer qu'une société dite « développée » peut subvenir à ses besoins en diminuant considérablement l'utilisation d'énergies fossiles et nucléaire.

  • proposer des mesures concrètes permettant une réelle transition énergétique

  • apporter une contribution technique au débat sur la politique énergétique de la France.

De profondes améliorations du scénario ont donc été apportées, visant à :

  • actualiser toutes les données statistiques (consommations de biens et d'énergie, évolution de la démographie, ...)

  • réaliser un travail plus poussé sur l’industrie (vers l'écologie industrielle et l'économie circulaire)

  • intégrer une prospective sur le lien entre urbanisme et mobilité sur 2020-2050

  • coupler ce scénario avec le scénario Afterres 2050 sur alimentation - agriculture et usages des sols, en cours de réalisation par l'association SOLAGRO

  • intégrer une modélisation en puissance sur l’électricité (équilibre offre-demande sur les énergies renouvelables variables : éolien et photovoltaïque)

  • développer un nouveau jeu de politiques et mesures permettant d'initier sa réalisation

A bientôt j'espère !

 

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 13:50

Un très joli montage de la conférence de presse du 24 septembre - merci, Corinne !

 

 

 

 

 


Partager cet article
Repost0
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 23:56

P1090752l

Tou.te.s s’offusquent de la menace de la fermeture de la maternité des Lilas dont le projet de reconstruction a été bloqué par l’ARS (Agence Régionale de Santé) alors que le dossier était bouclé : terrain, permis de construire, vote de la garantie d’emprunt par le conseil municipal des Lilas,... et que les travaux devaient commencer cet automne. Plus d’un million a été déjà engagé dans ce projet par le Conseil Régional pour permettre aux professionnels d’exercer dans des locaux plus spacieux et plus adaptés afin de mieux recevoir les mamans et leur bébé.

De nombreuses personnalités politiques et élus sont venus soutenir le personnel et les manifestants lors de la conférence de presse qui a eu lieu le matin même.

P1090714él

Eva Joly députée européenne Europe Ecologie Les Verts, candidate à la présidentielle, a pris la parole pour exprimer sa colère : « En 2011, voir le droit à l’IVG remis en cause non pas par la loi mais tout simplement pour des raisons financières, c’est insupportable ».

Jean-Luc Mélenchon, candidat à la présidentielle pour le Front de gauche a indiqué « pour aujourd’hui comme pour demain, si vous y mettez la main à la patte, l’idée c’est quand même l’humain d’abord ».

P1090712él

Laure Lechatellier, EELV, vice-présidente à l'action sociale représentant à cette occasion la Région IdF, a précisé qu'un million avait déjà été débloqué par le Conseil Régional pour cette reconstruction.

Daniel Guiraud, maire des Lilas déclare que « c’est la première fois que je vois un projet interrompu alors même qu’on va poser la première pierre » et Claude Bartolone, député de Seine Saint Denis a rappelé « qu’aux Lilas comme en Seine Saint Denis vous êtes sur un territoire où il y a de plus en plus de naissances et que nous avons besoin de ces maternités ».

Harlem Désir, Arlette Laguiller, Philippe Poutou (NPA),...

P1090737l

Marie Georges Buffet, militants des droits de la femme, professionnels de la santé, anciennes patientes, le mouvement a été largement soutenu et ….

P1090701él

selon Marie-Laure Brival, la porte-parole du corps médical, le Collectif Maternité des Lilas est prêt à descendre de nouveau dans la rue si l’ARS continue à bloquer le projet d’agrandissement de la maternité des Lilas.

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 22:34

L'amap La Courgette Solidaire anime un Ciné-club éco-citoyen le 4 octobre 2011 au Théâtre du Garde Chasse, 181 bis rue de Paris, 93260 Les Lilas ( à 2mn du metro Mairie des Lilas) :


CineClub Sept11 IntoEternity copy

 

Soirée débat : "6 mois après Fukushima, peut-on encore utiliser l'énergie nucléaire ?"
Projection du film "Into Eternity" de Michael Madsen à 19 heures
Débat à partir de 20 heure 20 animé par Thierry Bertomeu et Richard Stehr.
Intervenants :    Stephen Kerkhove, du réseau Sortir du nucléaire/Agir pour l'environnement.
   Francis Sorin, représentant de la SFEN, Société Française d'ENergie.

Ce débat est l'occasion de réfléchir à l'utilisation de l'énergie nucléaire civile 6 mois après le drame de Fukushima et quelques jours après l'incident de Marcoule.
Le film nous pose d'abord la question des déchets radioactifs dont la durée de vie peut atteindre 130 000 ans. Que peut-on, que doit-on en faire ? Quels risques pour le futur de la planète ?
Plus près de nous, se pose la question des risques encourus par l'utilisation de ces centrales pour lesquelles nous savons aujourd'hui que le risque 0 n'existe pas.
Enfin, peut on envisager une sortie du nucléaire ? A quelle échéance ? dans quelles conditions ?

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2011 7 25 /09 /septembre /2011 22:01

  Aujourd'hui dimanche 25 septembre, avaient lieu les élections sénatoriales, pour lesquelles ne votent que les élus municipaux et quelques « grands électeurs » choisis par eux, les conseillers généraux (du département), régionaux, les élus nationaux.

En Seine Saint-Denis, pour 6 sièges de sénateurs, Europe Ecologie Les Verts n'avait pas suffisamment d'élus locaux pour présenter seul une liste et gagner un siège. C'est donc sur une liste d'union avec le PS que Aline Archimbaud et Pierre Stoeber figuraient respectivement en 2e et 7e positions. Voici les résultats :

En Seine Saint-Denis, 2074 inscrits, 2054 votants, 2006 bulletins exprimés.

* PS-EELV, 842 voix, 3 élus, tous nouveaux :

Gilbert Roger (maire de Bondy qui laissera sa place à Sylvine Thomassin),

Aline Archimbaud (ici en photo avec notre conseiller général Jean-François Baillon)

P1090757éél

et Claude Dilain, maire de Clichy/Bois qui laissera lui sa place à Olivier Klein.

* Front de Gauche, 512 voix, 1 siège, qui va à la sortante Eliane Assassi.

* UMP, 345 voix, 1 siège, le sortant Philippe Dallier

* Nouveau Centre, 286 voix, 1 siège, le conseiller général-maire du Bourget, Vincent Capo-Canellas.

Heureusement, la liste FN ne fait que 17 voix, et celle faussement Gauche en mouvement, vraisemblablement générée en sous-main par la droite, 4 voix. 

Et au niveau national, avec 2 pour Paris, et 1 pour chacun des départements de la petite couronne,

Europe Ecologie les Verts passe de 4 à 10 sénatrices-teurs ;-)))

Merci à tous nos électeurs !

Et en plus, il semblerait que le Sénat passe à gauche...

De quoi faire voter avant même l'élection présidentielle le droit de vote pour les résidents étrangers !

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2011 6 17 /09 /septembre /2011 15:28

Collectif Maternité des Lilas  jusqu'à l'automne pour sauver une maternité à visage humain

C'est ce qu'on lit sur le nouveau site du Collectif, http://www.collectif-maternite-des-lilas.org/ riche en informations. On peut par exemple y trouver quelques chiffres sur la Maternité des Lilas qui témoignent de sa nécessité, ainsi que le projet de reconstruction de la maternité pour pouvoir doubler sa capacité d’accueil. La pétition de soutien est également en ligne.

La maternité des Lilas a besoin de vous et de votre soutien.


Laure Lechatellier et Julie Nouvion, élues (EELV) de la région Ile-de-France, ont adressé le 13 septembre, une lettre ouverte à l'Agence régionale de santé, en défense de la maternité des Lilas, menacée après le refus de son projet d'agrandissement par l'ARS :
          Nous sommes des élues investies sur les questions de santé, militantes écologistes de longue date. Nous sommes soucieuses des conditions d'arrivée au monde de nos enfants, nés ou à venir. Nous avons accouché, accoucherons ou souhaitons rester libre de choisir d'accoucher dans des lieux comme la maternité des Lilas, ou celle des Bluets (1).
Est-il exact que la santé coûte cher? Pour une maternité, les patientes dites « à risque » sont plus rentables. Consultations, échographies fréquentes, césariennes… il faut des actes médicaux à facturer pour faire du profit. On ne « marge » pas sur une grossesse simple ou sur un accouchement naturel.
Début septembre, une mission sur l'avenir de la maternité des Lilas a été confiée par Claude Evin, directeur de l'Agence régionale de santé (ARS) d'Ile-de-France, à Patrick Hontebeyrie, délégué régional de la Fehap (2), lui demandant de « proposer les éléments constitutifs d'un projet stratégique pour la maternité des Lilas ».
A ce dernier, nous faisons part de notre souci, de nos souhaits, et de notre vigilance.
Il n'existe actuellement en Ile-de-France que deux maternités proposant une approche de la naissance dénuée de toute médicalisation superflue, grâce à des équipes de professionnels exemplaires offrant une sécurité médicale absolue : les Bluets et les Lilas. Maternités de niveau 1, elles accueillent des femmes aux grossesses sans risque, souhaitant généralement vivre un accouchement le plus naturel possible.
A une péridurale trop souvent surdosée, qui « shoote » la patiente, ces femmes préfèrent généralement l'accompagnement humain d'une sage-femme présente et disponible tout au long du travail, qui les encourage à prendre un bain, faire quelques pas, et les laisse libre de choisir postures et conditions de la naissance. Des patientes et non pas des malades, les femmes qui y accouchent sont accompagnées et écoutées plus qu'ailleurs. Ce sont des lieux où le projet de naissance des parents est respecté, des lieux où l'on se sent devenir mères, et où les pères ont leur place. On y accompagne réellement l'allaitement (3) et la durée d'hospitalisation (3, 4 ou 5 jours) est adaptée aux besoins de chaque maman.
Il existe de rares lieux où grossesse, accouchement et suite de couches sont considérés comme un tout, mère et enfant comme un ensemble. Aux Lilas, aux Bluets, nous avons été et serons accueillies avec du temps, écoutées, entendues comme des actrices à part entière de ce moment si particulier qu'est la naissance.
La maternité des Lilas est un lieu emblématique de notre région. Connue pour avoir accueillis les militants de la libéralisation de la contraception et de l'avortement, elle est aussi le lieu où s'est développé le mouvement pour une naissance sans violence. Sa situation géographique, au cœur de la Seine-Saint-Denis, n'est pas anodine : c'est une chance pour le département francilien souffrant le plus des inégalités sanitaires d'héberger un tel établissement. Inscrite dans son territoire, la maternité des Lilas doit pouvoir poursuivre ses activités et être autorisée à se reconstruire, comme le prévoyait le projet Lilas 2012.
(1) Établissement de santé privé d'intérêt collectif (Espic), l'hôpital des Bluets, à Paris, est sous la pression financière de l'ARS, qui lui demande de réduire ses frais et d'augmenter son nombre d'accouchements.
(2) Fédération des établissements hospitaliers et d'aide à la personne privés non lucratifs.
(3) Les Bluets ont le rare label Maternité amie des bébés, créé par l'Organisation mondiale de la santé.

Laure Lechatellier, vice-présidente à l'action sociale, à la santé, au handicap et aux formations sanitaire et sociale
Julie Nouvion, conseillère régionale

 

Cécile Duflot, secrétaire nationale d'Europe Ecologie Les Verts, présidente du groupe des élus à la Région Ile-de-France, et Laure Lechatellier, vice-présidente en charge de l'action sociale, du handicap et des formations sanitaires et sociales, visiteront les locaux actuels de la Maternité le 23 septembre à 14h30et feront un point avec la presse en signe de soutien à la reconstruction de la Maternité des Lilas.

 

Enfin, samedi 24 septembre,après une conférence de presse à 10h, la manifestation partira Rue du Coq Français, à 10h30,pour aller jusqu'au terrain de reconstruction dont le permis de construire a déjà été signé.

 

Partager cet article
Repost0
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 13:06

Ils sont traders et ils vous expliquent comment ça marche  - 15 septembre 2011

Il y a 3 ans, Lehman Brothers faisait faillite. Trois ans plus tard, rien n’a changé dans les banques... Des traders acceptent de dénoncer les pratiques qu’ils rencontrent tous les jours dans les salles de marché. Ceux-ci témoignent bien sûr de manière anonyme…

Ci-dessous les vidéos de leurs confessions :  l’intégrale de 9 minutes et la version intégrale coupée en trois extraits de 3 minutes.                                                                                                             © Pascal Canfin, eurodéputé Europe Ecologie

 

 

 

 

Ces vidéos sont également visibles sur le site de Médiapart.

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 22:08

Nouvel appui pour le collectif de soutien à la maternité des Lilas. La maire écologiste de Montreuil, Dominique Voynet, s'est prononcée hier pour le maintien et a reconstruction de l'établissement. « Incontournable dans le département,sa fermeture définitive mettrait fin à quarante ans de pratiques alternatives dans l'accompagnement à la naissance » et « entraînerait sans conteste un engorgement immédiat des maternités environnantes », dont l'hôpital de Montreuil, écrit l'élue. En juin, l'agence régionale de santé avait suspendu le projet de reconstruction-agrandissement de la maternité élaboré depuis 2007 et nécessaire à la survie de l'établissement, selon ses soutiens. Saisie, la justice administrative doit rendre sa décision avant le 30 septembre. D'ici là, une grande manifestation est prévue le 24 septembre. (d'après Le parisien du 14 septembre)

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 13:14

Fleuron de la lutte pour l’accouchement sans violence et symbole d’un autre rapport à la santé et au corps des femmes, la maternité des Lilas est aujourd’hui en danger. Après plus de 45 années de mission au service des femmes (accouchements et IVG), un projet de reconstruction était en cours. Afin de répondre au besoin d’espace et aux normes de sécurité, de nouveaux locaux devaient être érigés sur le terrain Guterman, réservé par la municipalité. Las ! L’Agence régionale de Santé d’Ile-de-France (ARS) remet en cause ses engagements au nom des objectifs de rentabilité financière.

Un « collectif de soutien à la Maternité des Lilas » s’est monté, afin de refuser de réduire celle-ci à un département d’un pôle privé autour des cliniques Floréal et de la Dhuys. Un partenariat avec l’hôpital public Robert Debré a la faveur du personnel, attaché à son indépendance et à sa mission de service en faveur des femmes. En défendant l’histoire lilasienne et l’action continue de la maternité pour la défense des droits des femmes et le respect de leurs choix, le collectif appelle les habitants à soutenir le personnel, en signant leur pétition et en participant à la Marche de la Maternité le 24 septembre à 10h30.

Les élus écologistes des Lilas, très attentifs aux tentatives de privatisation de la santé et de démantèlement progressif de ce service public, sont partie prenante de cette mobilisation. Elle fait partie des combats pour la solidarité et le partage, plus que jamais nécessaires en cette rentrée.


B.Berceron-Sigwald, C.Falque, N.Karmochkine, M-G.Lentaigne, I.Olivier-Barbrel, C.Paquis, P.Stoeber.

Contact : 06 03 00 54 72 ou
http://leslilasecologie.over-blog.com

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 12:37

 

Une commune passe au 0,6 V/M

Le Conseil Municipal de VARADES – Loire Atlantique – a voté à l’unanimité le 06 Septembre 2011 la fixation de la Valeur Limite d’Exposition (V.L.E.) à 0,6 V/m sur le territoire de la Commune.

Le Maire, Dominique TREMBLAY, et le Conseil Municipal, conscients de la nécessité de protection de la Santé Publique, ont décidé de se conformer aux prescriptions exprimées par la Résolution du Conseil de l’Europe publiée en Mai 2011.

Cette décision comporte la mise en œuvre de moyens autonomes de mesures pour les contrôles.

Un dispositif de relevés contradictoires, sur le modèle de la formule appliquée par le COMOP, Comité Opérationnel dans le cadre de l’Etat, peut aussi être envisagé.

L’Association Nationale Robin des Toits, en coordination avec la Commune, prêtera assistance pour l’organisation des dispositions concrètes à prendre pour l’application de la décision.

 

Une autre commune décide d’un moratoire à l’installation de nouvelles antennes relais de téléphonie mobile sur son territoire.

Madame Dominique VOYNET, Maire de la Ville de MONTREUIL, par courrier du 02 Août 2011, informe les opérateurs de la décision de la Ville, au nom du Principe de Précaution, d’opposer « un refus systématique à toute demande d’autorisation d’installation d’une nouvelle antenne relais de téléphonie mobile... et de surseoir immédiatement à toute installation ou modification sur le parc déjà existant ».

Une conclusion est claire.

Ce qu’une commune a fait, toutes le peuvent.

Robin des Toits incite tous les élus à suivre ces exemples de responsabilité et de courage politique, et avoir ainsi l’occasion de confirmer qu’à leurs yeux la protection de la Santé de leurs concitoyens est partie intégrante de leur fonction.

(merci à http://www.robindestoits.org Robin des toits 12 rue Lucien Sampaix 75010 Paris Tél. : 33 1 43 55 96 08 )

 

 

Partager cet article
Repost0

L'écologie aux Lilas et au Pré ...

Pour une restauration scolaire de qualité, durable, équitable, accessible aux Lilas

Les zadistes de Gonesse ont-ils raison de s’opposer à une gare en plein champ ?

Une nouvelle ZAD près de chez vous

Pour le projet CARMA contre la reprise des travaux de la gare "Triangle de Gonesse"

Les Lilas écologie - en campagne pour gagner

Les Lilas Ecologie en campagne

Le gouvernement abandonne Europacity, pas l’artificialisation des terres agricoles

Il faut stopper EuropaCity - marche citoyenne de Gonesse à Matignon 4 et 5 octobre

Aux Lilas, les citoyens s’unissent pour produire de l’électricité verte

Les promoteurs, les arbres et la cité - lettre ouverte à BNP Paribas

Toxic Tour de Pantin à Romainville dimanche 16 juin 2019

Une Biorégion Ile-de-France résiliente en 2050

Merci aux 1779 Lilasiennes et Lilasiens qui ont voté " Pour le climat, tout doit changer ! "

Pollution de l’air dans les écoles et crèches franciliennes

Volonté politique de créer une régie publique de l’eau à Est Ensemble, mythe ou réalité ?

À la base … un revenu ?

Balade naturaliste Parcs de la Corniche des Forts et abords de la forêt de Romainville le 9 mars 2019 à 11h

La forêt de Romainville, un enjeu écologique et politique

La Forêt passe à l'attaque !

Plâtre et béton sur la Corniche

Agir ensemble pour les Coquelicots le 7 décembre

Marche pour le climat, Défendons la forêt de la Corniche des Forts

Destruction des océans, sur-pêche, pêche électrique... avec Bloom mardi 20 novembre

À Romainville, les habitants défendent une forêt sauvage contre une base de loisirs régionale

Marches pour le climat et la biodiversité 13 et 14 octobre

Les amis des coquelicots étaient bienvenus...

Amis des coquelicots, agissons ensemble vendredi 5 octobre à 18H30

La forêt urbaine de la Corniche des Forts - une chance unique à nos portes

Mobilisation citoyenne à la marche pour le climat samedi 8 septembre à Paris

Un coup de pouce Vert pour les Électrons solaires ! 

Le collectif Eau publique des Lilas invite au dialogue le 21 mars

Entre le nucléaire et la bougie, il y a l’intelligence - du 10 au 18 mars aux Lilas

En Ile de France, les énergies renouvelables citoyennes ont le vent en poupe...

Le Syctom a organisé une concertation réservée aux sachants – et après ?

Une enquête publique sur le PLU des Lilas… qui change la donne !

Une victoire pour l'eau publique en Île-de-France

L’eau publique, c’est maintenant !

L’Ouest de la Seine Saint-Denis se mobilise pour la création d’un service public de l’eau

Romainville : le Syctom lance une concertation préalable pour la modernisation du centre de transfert et de tri des déchets

Que sont ces CSR - Combustibles Solides de Récupération - qu’on veut brûler à Romainville ?

Ces parents qui mijotent une cantine publique

De nouvelles préconisations nutritionnelles... Pas d'usine, on cuisine !

À Romainville contre l’incinération

Une victoire de l'engagement citoyen aux cantines rebelles du 10 novembre

Derniers échos de la révision du PLU des Lilas

Les Sans Radio retrouvent les ondes

Europacity : le débat public se conclut sur des positions inconciliables

Le parc (George-Valbon La Courneuve) debout !

Grand Paris : non à la logique financière

Pour une gestion publique, démocratique et écologique de l'eau

Le revenu de base ? Débat mardi 14 juin 20h

C'était la Grande Parade Métèque 2016...

La nature : une solution au changement climatique en Île-de-France

Participer à la Grande Parade Métèque samedi 28 mai 2016

PLU des lilas: enfin un diagnostic et état initial de l'environnement ... à compléter

Avec la loi « Travail », où irait-on ? Débattons-en mercredi 30 mars

Réduire la place de la voiture des actes pas des paroles

La COP 21 aux Lilas

La nature est un champ de bataille

Alternatiba et le Ruban pour le climat des Lilas à la République

Un compost de quartier aux Lilas

Devoir d'asile : de l'Etat jusqu'aux Lilas

Un ruban pour le climat aux Lilas

Six propositions vertes pour une révision du PLU véritablement utile

La Grande Parade Métèque samedi 30 mai

Fête de la transition énergetique et citoyenne le 9 mai aux Lilas