Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenu.e

  • : Les Lilas Ecologie : Blog des militants et élus Europe Ecologie Les Verts des Lilas et du Pré Saint-Gervais
  • : Culture, information, réflexion de l'écologie politique par les militants et les élus Europe Ecologie Les Verts des Lilas, du Pré Saint-Gervais, d'Est Ensemble
  • Contact

Recherche

Nous contacter ...

S'abonner à la Lettre d'information ...

C'est dans la colonne de droite tout en bas...

7 avril 2013 7 07 /04 /avril /2013 10:41

Après la vache folle, le nouveau scandale alimentaire de la viande de cheval transformée en bœuf implique des intermédiaires de la chaîne d’approvisionnement de six nationalités différentes. La viande apparaît au centre d’un business qui durait depuis 6 mois ressemblant fortement à la spéculation financière. Il y a là une vaste tromperie volontaire, criminelle, avec des risques sanitaires au détriment du consommateur qui ne sait plus ce qu’il a dans son assiette. Seuls des circuits d’approvisionnement courts et des productions localisées permettent d’assurer une qualité et une traçabilité optimum des produits.

Mais nos habitudes alimentaires de viande à tous les repas encouragent une production industrielle qui mange 10 fois plus l'environnement pour l'animal que pour le végétal, pour la viande que pour les légumes. Pourtant les végétariens sont en aussi bonne santé que les carnivores, et les protéines animales se révèlent parfois cancérigènes.

Pensons global, agissons local ! Pour dé-conditionner les futurs citoyens dès l'école, nous demandons que la possibilité de vrai repas végétarien à la cantine soit inclue dans le prochain marché de la restauration scolaire de la ville dès la prochaine rentrée.

(B.Berceron-Sigwald,C.Falque,N.Karmochkine,M-G.Lentaigne,I.Olivier-Barbrel,C.Paquis,P.Stoeber, Infos Lilas mars 2013)

 

Tous les trois ans la ville organise un appel d’offres afin de choisir le prestataire qui préparera et fournira les repas dans les écoles, au centre aéré, et au CCAS pour les personnes âgées (repas à domicile), soit environ 1300 repas/jour.

Aujourd’hui l’offre va être lancée très prochainement, alors que le meilleur gagne … ! Enfin pas tout à fait : que la meilleure proposition alimentaire gagne. Le cahier des charges actuel est déjà de haut niveau, le prochain sera encore meilleur en qualitatif et sanitaire. Rédigé par les services après une véritable concertation avec parents, enseignants, personnel communal et élus de la ville. Des améliorations certaines vont être apportées malgré les contraintes budgétaires et économiques qui persistent sur les années à venir.

Pour nous quelques bases doivent être respectées : présence de « bons » produits bio, absence d’OGM dans les assiettes, réduction maximale voire zéro huile de palme, découverte de la cuisine végétarienne, réduire la distance producteur/cuisine, le goût et la qualité des produits et leur traçabilité… et un pouvoir de contrôle quotidien de la part de la ville sur le futur prestataire. D’autre part il faut s’atteler à réfléchir et étudier la mise en place éventuelle d’une future cuisine centrale pour la ville des Lilas mutualisée avec Est Ensemble ou Paris.

(B.Berceron-Sigwald,C.Falque,N.Karmochkine,M-G.Lentaigne,I.Olivier-Barbrel,C.Paquis,P.Stoeber, Infos Lilas avril 2013)

 

 

Partager cet article
Repost0
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 10:50

Vous le constatez comme nous, la croissance ne reviendra pas, quelle qu'en soit la forme. La crise actuelle est celle d'un système productiviste à bout de souffle, tué par une finance toute-puissante. Pour vos élus écologistes les congés ont été réduits et studieux (cf http://leslilasecologie.over-blog.com/article-entre-des-hommes-libres-des-rapports-sociaux-productifs-vont-a-l-allure-d-une-bicyclette-et-pas-p-108111150.html) et se sont conclus à Poitiers aux journées d'été d'EELV. Nos deux ministres y ont confirmé l'utilité de leur présence au gouvernement. Avec Cécile Duflot, le droit au logement est réaffirmé comme un des droits fondamentaux : dès la mi-juillet, un décret a bloqué les loyers lors des relocations. Une nouvelle loi de solidarité urbaine se prépare. Elle fixera au minimum à 25 % la part de logements sociaux par ville, et surtout un nouveau pourcentage obligatoire de logements très-très sociaux, pour mettre fin aux expulsions annuelles de la fin-mars des logements d'urgence. Le quintuplement de l'amende pour les villes récalcitrantes sera reversé aux établissements publics fonciers régionaux pour acheter des terrains où construire ces logements. Et bientôt, le doublement du montant maximum du livret A de Caisse d' Épargne, donc des fonds réservés au logement social ! Le logement sera aussi un levier d'une nouvelle économie verte par la rénovation thermique. De quoi vous redonner du courage pour cette rentrée difficile.


B.Berceron-Sigwald, C.Falque, N.Karmochkine, M-G.Lentaigne, I.Olivier-Barbrel, C.Paquis, P.Stoeber.            - 06 03 00 54 72

Partager cet article
Repost0
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 12:04

Voici la tribune Europe Ecologie Les Verts parue ce mois-ci dans Infos Lilas:

Une émotion qui ne cède pas à la précipitation.

La violence a fait irruption dans la campagne présidentielle avec les crimes odieux de Montauban et Toulouse. Ils révèlent combien notre société est en crise et fragilisée par les discours de haine et les divisions complaisamment entretenues par certains politiques. Nous exprimons toute notre solidarité aux familles frappées par la barbarie meurtrière d’un homme parce que leur proche était militaire ou leurs enfants juifs. Nos pensées vont à Abel Chennouf, Imad Ibn Ziaten, Mohamed Legouad, Myriam Monsonego, Arieh, Gabriel et Jonathan Sandler.

Plus que jamais, il est de notre responsabilité d'élus locaux, comme de ministres ou députés, de ne pas flatter les communautés et de défendre l'égalité des droits de tous les habitants de ce pays. Notre arsenal législatif est déjà conséquent en matière de lutte contre le terrorisme, sans avoir besoin d'en rajouter dans la précipitation. Aujourd'hui nous avons surtout besoin de solidarité, de tolérance et de fraternité au bénéfice de tous nos concitoyens. Cela passe par les moyens donnés à l'application de nos lois, par la défense de la justice, de la laïcité et de l'égalité. Mieux vivre ensemble dans un monde sans discriminations : tout un programme que nous souhaitons mener avec vous.

 

et la tribune de mars 2012, toujours d'actualité :

Nos déchets : qu'en ferons-nous ?

Le vote du budget de la ville a lieu fin mars. Il va permettre de lancer l’Agenda 21 local, s’appuyant sur les réalisations existantes et développera les axes environnementaux et sociaux des futures actions, telles que la réduction des consommations énergétiques du patrimoine bâti ou celle des déchets ménagers. A ce propos comment gérer les 300 000 tonnes de déchets produites par les 170 000 habitants d’Est Ensemble dont 23 000 Lilasiens ? Le projet d'usine de méthanisation et son implantation à Romainville suscitent des inquiétudes et font débat. Pourtant la méthanisation est une alternative écologique à l'incinération et à la mise en décharge, et une source d'énergie potentielle. Certains aspects du projet inquiètent les riverains : nuisances éventuelles, taille de l'usine, sécurité du site, etc. L'absence d'information et de concertation sérieuses sur ce projet du SYCTOM, devrait être corrigée par le moratoire de 6 mois demandé par les élus et la saisie de la commission nationale du débat public. L'enjeu est aussi d'agir pour la décroissance du volume des déchets que nous produisons. Réduction et valorisation des déchets : un chantier décisif pour l'avenir de nos villes. Faites un tour sur notre blog et retrouvez le dossier sur la méthanisation. Allez, encore un peu de patience, le grand référendum est pour le 22 avril. 

Les élus Europe Ecologie Les Verts

Contact : 06 03 00 54 72 ou http://leslilasecologie.over-blog.com

Partager cet article
Repost0
4 février 2012 6 04 /02 /février /2012 16:48

Fin de la réflexion budgétaire pour la ville des Lilas, débat d’orientation budgétaire ce mercredi 8 février, et vote du budget fin mars, alors que chacun des candidats de gauche à l’élection présidentielle (plus que dix semaines à patienter!) parle de réforme fiscale juste et égalitaire. Dans cette période de crise, les dépenses doivent être maîtrisées et surtout ne pas être compensées par des impôts supplémentaires aussi bien localement qu’à l’agglomération Est Ensemble ou au département. L’utilisateur consommateur de service public se doit d’en connaître le réel prix pour la collectivité et d’acquitter son dû selon ses moyens et son utilisation. D’où la nécessaire répartition avec un véritable quotient familial à tranches rapprochées, donc progressif et juste. Cela permettra de ne pas faire peser majoritairement sur le contribuable l’ensemble des services et activités proposés mais non obligatoires. Des projets innovants et contemporains à faibles coûts peuvent être réalisés, tel que la mise en place des contresens cyclables sur le territoire de la commune ou de pédibus sur les trajets des écoles. En attendant il est certain qu’une nouvelle répartition des richesses du travail est nécessaire: l’écologie politique n’est pas qu’environnementale, elle est aussi sociale et équitable.

Les élus lilasiens Europe Ecologie Les Verts, 06 03 00 54 72

Partager cet article
Repost0
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 09:02

Europe Ecologie Les Verts ne peut être représenté à l'Assemblée Nationale qu'en passant un accord avec un autre parti de gauche, prix à payer pour compenser l'absence de proportionnelle. Le PS, parti dominant à gauche n'a pas fait sien le programme de transition écologique de l' économie que porte EELV. Son refus de remettre en cause l'aéroport Notre-Dame des Landes, ou le maintien de l'EPR à Flamanville constituent des points de désaccord majeurs.

C'est pourquoi l'accord acte une coalition de majorité parlementaire pour la mandature. Il doit permettre aux écologistes de peser plus lourd (15 à 30 députés au lieu de 4 aujourd'hui sur 577) sur la politique du futur gouvernement de gauche que nous souhaitons ardemment. Y participer supposera une avancée sur le programme. Il s'agit de créer les conditions pour que la transition énergétique ne soit pas évacuée sous le poids des lobbies et des habitudes.

Les candidats que nous présenterons partout en France défendront comme Eva Joly, une vision et un projet de transition économique et énergétique novateurs. Les emplois ainsi créés méritent mieux que les mensonges du lobby nucléaire sur ceux qui seraient sacrifiés, alors que de nouveaux métiers et emplois prendront le relais. Favoriser la sécurité dans les modes de production d'énergie et rechercher l'efficacité et la sobriété énergétiques sont la seule voie de lutte contre l'augmentation inéluctable du coût de l'énergie.

Alors même que les allègements d'impôts et autres bouclier fiscaux ont obligé la France à s'endetter depuis 10 ans, l'austérité imposée est injuste – nous vous souhaitons malgré tout de bonnes fêtes.

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 09:34

Dès sa création, Est Ensemble a prévu dans la charte qui guide son action la participation des forces vives du territoire au sein d’un « Conseil de développement ». Cette instance de démocratie participative est prévue par la Loi dOrientation  pour  lAménagement  et  le  Développement  Durable  du  Territoire  (dite loi Voynet) du 25 juin 1999.

Neuf mois ont été nécessaires pour choisir ses 81 membres, répartis dans 6 collèges : syndicalistes, entreprises,  servicespublics,  associations,  représentant.e.s  des instances de démocratie locale, personnalités qualifiées, en veillant à la parité homme/femme, à l'équilibre des 9 villes, à la place de la jeunesse.

Installé  depuis  le 18  octobre 2011,  doté  d'un budget  propre  et  d'une chargée de  mission,  le  Conseil de développement rassemble  des  personnes engagées,  dans  un  espace  de  concertation citoyenne,  d'auto-formation,  et  constitue  une  force  d'expertises  et  de  propositions  indépendante  des élus,  même du  conseiller  délégué  Pierre  Stoeber.

Il peut être saisi pour avis consultatif par le Président du Conseil communautaire et travaillera en priorité sur le Plan Climat Energie Territorial et le Plan Local de l'Habitat, ou peut s'auto-saisir sur toute question relevant des compétences de l'Agglomération ou concernant le territoire, telles que le budget de l'Agglomération ou les Rroms...

Il peut surtout être incitateur et développeur de débat public, la concertation étant partie intégrante de la démarche de développement durable qui doit le guider !

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 13:14

Fleuron de la lutte pour l’accouchement sans violence et symbole d’un autre rapport à la santé et au corps des femmes, la maternité des Lilas est aujourd’hui en danger. Après plus de 45 années de mission au service des femmes (accouchements et IVG), un projet de reconstruction était en cours. Afin de répondre au besoin d’espace et aux normes de sécurité, de nouveaux locaux devaient être érigés sur le terrain Guterman, réservé par la municipalité. Las ! L’Agence régionale de Santé d’Ile-de-France (ARS) remet en cause ses engagements au nom des objectifs de rentabilité financière.

Un « collectif de soutien à la Maternité des Lilas » s’est monté, afin de refuser de réduire celle-ci à un département d’un pôle privé autour des cliniques Floréal et de la Dhuys. Un partenariat avec l’hôpital public Robert Debré a la faveur du personnel, attaché à son indépendance et à sa mission de service en faveur des femmes. En défendant l’histoire lilasienne et l’action continue de la maternité pour la défense des droits des femmes et le respect de leurs choix, le collectif appelle les habitants à soutenir le personnel, en signant leur pétition et en participant à la Marche de la Maternité le 24 septembre à 10h30.

Les élus écologistes des Lilas, très attentifs aux tentatives de privatisation de la santé et de démantèlement progressif de ce service public, sont partie prenante de cette mobilisation. Elle fait partie des combats pour la solidarité et le partage, plus que jamais nécessaires en cette rentrée.


B.Berceron-Sigwald, C.Falque, N.Karmochkine, M-G.Lentaigne, I.Olivier-Barbrel, C.Paquis, P.Stoeber.

Contact : 06 03 00 54 72 ou
http://leslilasecologie.over-blog.com

Partager cet article
Repost0
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 10:54

      Alors que les travaux d’aménagement de la rue de Paris s’achèveront à la fin de ce mois, le projet devenu réalité est un succès : grande place piétonne, espaces de livraison, zone de stationnement deux roues, priorité aux piétons avec élargissement des trottoirs, mais en remplaçant tous les arbres enlevés, aménagement en zone 30, sécurisation des carrefours, stationnement vélo renforcé, nouveau feu rouge, container à verre enterré, descente et accès sécurisés pour les utilisateurs des bus 105 et 129. Encore un peu de patience et chacun appréciera cette artère moderne façonnée pour privilégier les circulations piétonnes et cyclistes en complément du système d’offre de déplacement du Vélib. D’autres travaux suivront : l’assainissement de la rue Henri Barbusse et la structuration de la circulation pour la fin de l’année, mais aussi la rue de Romainville et son stationnement, la restructuration des cours d’écoles Romain Rolland en gardant les platanes centenaires, un nouveau terrain en stabilisé au Stade. Lors de ces grands travaux certains arbres sont remplacés en préservant l'équilibre ville/nature. Tout cela ne pourrait se faire sans l’investissement enthousiaste des services municipaux, ainsi que celui des élus de la majorité municipale qui font avancer notre ville dans le 21ème siècle et lui permettent ainsi de renouveler son agréable cadre de vie.

 

B.Berceron-Sigwald, C.Falque, N.Karmochkine, M-G.Lentaigne, I.Olivier-Barbrel, C.Paquis, P.Stoeber.

Contact : 06 03 00 54 72 ou http://leslilasecologie.over-blog.com

Partager cet article
Repost0
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 11:44

Les difficultés d’une part croissante de la population pour boucler les fins de mois ont fini par atteindre les oreilles de notre Président. Mais en annonçant la prime de 1000 € pour les salariés des entreprises qui distribuent des dividendes en hausse, le gouvernement joue sur un effet d’annonce peu crédible.

  1. Cette prime va accroître les inégalités, car les plus précaires ne travaillent généralement pas dans ces grosses sociétés. Elle sera de fait un privilège pour une part modeste de salariés et ne touchera ni les chômeurs, ni les travailleurs des PME, fonctionnaires et agents du service public.

  2. L’exonération de cotisations pour les employeurs privera notre système social de ressources dont il a un besoin croissant.

  3. Le caractère exceptionnel de cette prime ne répond pas à l’augmentation durable des prix de l’énergie, des produits alimentaires et du logement.

Seule une politique globale vers de grands chantiers, tels l’habitat et la conversion aux énergies renouvelables, la soumission du secteur financier par les états au service de l’économie réelle, ainsi qu’une réforme fiscale ambitieuse avec instauration d’un revenu maximal, pourraient permettre de sortir d’une bourse mondialisée et hors contrôle. Relevons la tête. De plus en plus de propositions émergent venant d’économistes, sociologues, acteurs de la société civile, pour changer en profondeur la mondialisation libérale qui s’est imposée. Changer tout ? Les scénarios alternatifs existent, rendons les visibles sans démagogie électorale.

 

B.Berceron-Sigwald, C.Falque, N.Karmochkine, M-G.Lentaigne, I.Olivier-Barbrel, C.Paquis, P.Stoeber.

Contact : 06 03 00 54 72, 01 48 97 22 97 ou http://leslilasecologie.over-blog.com

Partager cet article
Repost0
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 11:32

Comme écologistes, comme citoyen.ne.s, nous rendons hommage à toutes les victimes des drames qui touchent le Japon : séisme, tsunami, et catastrophe nucléaire de Fukushima. Vingt-cinq ans après Tchernobyl, elle interpelle chaque terrien sur la réalité du danger nucléaire, notamment notre pays qui s’est fait le champion de cette énergie mortifère et artificiellement bon marché. Aucun pays, aussi expert soit-il en technologie nucléaire, n’est à l’abri des risques climatiques extrêmes, des aléas politiques et terroristes, d'une pollution ne connaissant pas de frontières. Aucun n’a résolu la question des déchets. Alors, soyons sérieux et réalistes : engageons la transition énergétique ! Les scénarios de sortie du nucléaire existent (www.negawatt.org). Ils reposent sur un trio gagnant : sobriété et efficacité énergétiques, combinées au développement des énergies renouvelables. Cela commence dans notre quotidien, par des plans d’économies d’énergie, de gestion et valorisation des déchets, d’isolation des bâtiments, tous créateurs d’emplois. Agir sur ces facteurs avec un bouquet d’énergies renouvelables, permettrait l’abandon progressif du nucléaire d’ici à 30 ans, souhait enfin majoritaire en France à 70% dans notre dernier sondage. L’heure d’un choix éclairé et partagé est venue, si les citoyens en imposent la volonté politique.

B.Berceron-Sigwald, C.Falque, N.Karmochkine, M-G.Lentaigne, I.Olivier-Barbrel, C.Paquis, P.Stoeber.

Contact : 06 03 00 54 72 ou 01 48 97 22 97 ou http://leslilasecologie.over-blog.com

Partager cet article
Repost0

L'écologie aux Lilas et au Pré ...

Pour une restauration scolaire de qualité, durable, équitable, accessible aux Lilas

Les zadistes de Gonesse ont-ils raison de s’opposer à une gare en plein champ ?

Une nouvelle ZAD près de chez vous

Pour le projet CARMA contre la reprise des travaux de la gare "Triangle de Gonesse"

Les Lilas écologie - en campagne pour gagner

Les Lilas Ecologie en campagne

Le gouvernement abandonne Europacity, pas l’artificialisation des terres agricoles

Il faut stopper EuropaCity - marche citoyenne de Gonesse à Matignon 4 et 5 octobre

Aux Lilas, les citoyens s’unissent pour produire de l’électricité verte

Les promoteurs, les arbres et la cité - lettre ouverte à BNP Paribas

Toxic Tour de Pantin à Romainville dimanche 16 juin 2019

Une Biorégion Ile-de-France résiliente en 2050

Merci aux 1779 Lilasiennes et Lilasiens qui ont voté " Pour le climat, tout doit changer ! "

Pollution de l’air dans les écoles et crèches franciliennes

Volonté politique de créer une régie publique de l’eau à Est Ensemble, mythe ou réalité ?

À la base … un revenu ?

Balade naturaliste Parcs de la Corniche des Forts et abords de la forêt de Romainville le 9 mars 2019 à 11h

La forêt de Romainville, un enjeu écologique et politique

La Forêt passe à l'attaque !

Plâtre et béton sur la Corniche

Agir ensemble pour les Coquelicots le 7 décembre

Marche pour le climat, Défendons la forêt de la Corniche des Forts

Destruction des océans, sur-pêche, pêche électrique... avec Bloom mardi 20 novembre

À Romainville, les habitants défendent une forêt sauvage contre une base de loisirs régionale

Marches pour le climat et la biodiversité 13 et 14 octobre

Les amis des coquelicots étaient bienvenus...

Amis des coquelicots, agissons ensemble vendredi 5 octobre à 18H30

La forêt urbaine de la Corniche des Forts - une chance unique à nos portes

Mobilisation citoyenne à la marche pour le climat samedi 8 septembre à Paris

Un coup de pouce Vert pour les Électrons solaires ! 

Le collectif Eau publique des Lilas invite au dialogue le 21 mars

Entre le nucléaire et la bougie, il y a l’intelligence - du 10 au 18 mars aux Lilas

En Ile de France, les énergies renouvelables citoyennes ont le vent en poupe...

Le Syctom a organisé une concertation réservée aux sachants – et après ?

Une enquête publique sur le PLU des Lilas… qui change la donne !

Une victoire pour l'eau publique en Île-de-France

L’eau publique, c’est maintenant !

L’Ouest de la Seine Saint-Denis se mobilise pour la création d’un service public de l’eau

Romainville : le Syctom lance une concertation préalable pour la modernisation du centre de transfert et de tri des déchets

Que sont ces CSR - Combustibles Solides de Récupération - qu’on veut brûler à Romainville ?

Ces parents qui mijotent une cantine publique

De nouvelles préconisations nutritionnelles... Pas d'usine, on cuisine !

À Romainville contre l’incinération

Une victoire de l'engagement citoyen aux cantines rebelles du 10 novembre

Derniers échos de la révision du PLU des Lilas

Les Sans Radio retrouvent les ondes

Europacity : le débat public se conclut sur des positions inconciliables

Le parc (George-Valbon La Courneuve) debout !

Grand Paris : non à la logique financière

Pour une gestion publique, démocratique et écologique de l'eau

Le revenu de base ? Débat mardi 14 juin 20h

C'était la Grande Parade Métèque 2016...

La nature : une solution au changement climatique en Île-de-France

Participer à la Grande Parade Métèque samedi 28 mai 2016

PLU des lilas: enfin un diagnostic et état initial de l'environnement ... à compléter

Avec la loi « Travail », où irait-on ? Débattons-en mercredi 30 mars

Réduire la place de la voiture des actes pas des paroles

La COP 21 aux Lilas

La nature est un champ de bataille

Alternatiba et le Ruban pour le climat des Lilas à la République

Un compost de quartier aux Lilas

Devoir d'asile : de l'Etat jusqu'aux Lilas

Un ruban pour le climat aux Lilas

Six propositions vertes pour une révision du PLU véritablement utile

La Grande Parade Métèque samedi 30 mai

Fête de la transition énergetique et citoyenne le 9 mai aux Lilas