Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenu.e

  • : Les Lilas Ecologie : Blog des militants et élus Europe Ecologie Les Verts des Lilas et du Pré Saint-Gervais
  • Les Lilas Ecologie : Blog des militants et élus Europe Ecologie Les Verts des Lilas et du Pré Saint-Gervais
  • : Culture, information, réflexion de l'écologie politique par les militants et les élus Europe Ecologie Les Verts des Lilas, du Pré Saint-Gervais, d'Est Ensemble
  • Contact

Recherche

Nous contacter ...

S'abonner à la Lettre d'information ...

C'est dans la colonne de droite tout en bas...

26 février 2015 4 26 /02 /février /2015 17:28

Voilà huit semaines que le Sahara algérien proteste contre l’exploitation et l’exploration des gaz de schiste à travers grèves, marches et sit-in. Initialement lancée par l’ONG environnementale In Salah Sun & Power, la protestation a été rejointe par la population locale. Les femmes sont très engagées dans le mouvement depuis le début, une première dans l’histoire de la ville d'In Salah. Vendredi 20 février, les citoyens d’In Salah ont tenu leurs actions de protestation habituelles.

 

En effet, le sit-in permanent observé sur la Place de la résistance devant le siège de la daïra, entamé le 1er janvier dernier, se poursuit toujours. Un groupe de citoyens campe également au PK 35 sur la route menant vers les forages schisteux de Gour Mahmoud, à une trentaine de kilomètres de la ville. Ce nouveau camp permanent est baptisé “Place de la résistance 2″.

« Halte à l’exploitation immédiate du gaz de schiste », pouvait-on lire dans les rues d’Alger le 24 février. Mais aussi dans d’autres grandes villes comme Oran, Tamanrasset, Boumerdès (une dizaine d’interpellations de militants), Batna et Bouira.

« La honte ! La honte ! Le gouvernement a cédé le Sahara pour quelques dollars ! » Cette mobilisation nationale contre les gaz de schiste coïncide avec le 44e anniversaire de la nationalisation des hydrocarbures en Algérie. L’initiative, organisée par plusieurs formations de l’opposition, a été lancée en signe de solidarité avec les populations des provinces sahariennes qui s’opposent à l’exploration et à l’exploitation des gaz de schiste.

Mais à Alger, où les manifestations sont interdites depuis 2001, des forces anti-émeutes ont été fortement déployées ce mardi 24 févier dès la première heure aux alentours de la Grande Poste, lieu où « des leaders de l’opposition » dont des députés, ont prévu la tenue d’un rassemblement pour dénoncer l’exploitation du gaz de schiste.

Les principaux leaders de la Coordination nationale pour les Libertés et la Transition Démocratique (CNLDT), Sofiane Djilali, Abderrezak Mokri, Ali Benflis et Mohsen Belabès, étaient présents à la manifestation. La répression a été immédiate, avec une vingtaine d’arrestations dans les rangs des manifestants, selon les organisateurs. Les policiers ont tout fait pour disperser la foule.

Alors que le président Abdelaziz Bouteflika a déclaré qu’il fallait « fructifier » et « tirer profit » de tous les hydrocarbures dont le gaz de schiste, la répression l’emportera-t-elle sur cette mobilisation écologique inédite en Algérie ? Selon Hocine Malti, ancien cadre de la Sonatrach, « les citoyens d’In Salah sont déterminés à se battre jusqu’au bout. » Certains commencent même à envisager une grande marche qui partirait des villes du Sud pour rejoindre Alger.

A l’appel du Collectif Contre le Gaz de Schiste en Algérie,

nous sommes allés soutenir les habitants et militants écologistes du village d’In Salah dans leur lutte contre la fracturation hydraulique.

Ce rassemblement de soutien pacifique Anti-Gaz de Schiste a eu lieu MARDI 24 FEVRIER 2015 entre 17H et 19H, devant le Consulat général d’Algérie à Paris, 11 rue d'Argentine. Nous y étions, avec plusieurs dizaines de personnes.

Pour préserver les écosystèmes particulièrement fragiles dans cette région et diminuer notre dépendance aux énergies, nous citoyens du monde, militants engagés, écologistes soutenons les manifestants et manifestantes du Sud algérien.

Nous exigeons l’instauration d’un moratoire et d’un débat national sur le sujet.

NON au sacrifice de l’agriculture au profit de la rente gazière

NON à la pollution de l’eau et des nappes phréatiques

NON à la mise en danger de centaines d’oasis et des populations

Les premiers signataires :

Nous étions plusieurs associations écologistes du 93 présentes, parmi celles qui ont signé l’appel à ce rassemblement : ACA, Collectif Action Citoyenne pour l'Algérie, ALCAÉÉ, Association de La Communauté Algérienne Établie à l'Étranger, Bondy Ecologie, CCGSA, Collectif Contre le Gaz de Schiste en Algérie, Coordination Eau Ile-de-France, Écologie pour Tous, Taferka.

Pour plus d’informations sur la question, cet interview d’un connaisseur des hydrocarbures en Algérie : http://multinationales.org/De-l-independance-au-gaz-de-schiste-une-Algerie-malade-de-ses-hydrocarbures

Partager cet article

Repost 0

commentaires

L'écologie aux Lilas et au Pré ...

L’eau publique, c’est maintenant !

Le projet EuropaCity jugé peu compatible avec l'environnement

L’Ouest de la Seine Saint-Denis se mobilise pour la création d’un service public de l’eau

Romainville : le Syctom lance une concertation préalable pour la modernisation du centre de transfert et de tri des déchets

Que sont ces CSR - Combustibles Solides de Récupération - qu’on veut brûler à Romainville ?

Ces parents qui mijotent une cantine publique

De nouvelles préconisations nutritionnelles... Pas d'usine, on cuisine !

À Romainville contre l’incinération

Une victoire de l'engagement citoyen aux cantines rebelles du 10 novembre

Derniers échos de la révision du PLU des Lilas

Les Sans Radio retrouvent les ondes

Europacity : le débat public se conclut sur des positions inconciliables

Le parc (George-Valbon La Courneuve) debout !

Grand Paris : non à la logique financière

Pour une gestion publique, démocratique et écologique de l'eau

Le revenu de base ? Débat mardi 14 juin 20h

C'était la Grande Parade Métèque 2016...

La nature : une solution au changement climatique en Île-de-France

Participer à la Grande Parade Métèque samedi 28 mai 2016

PLU des lilas: enfin un diagnostic et état initial de l'environnement ... à compléter

Avec la loi « Travail », où irait-on ? Débattons-en mercredi 30 mars

Réduire la place de la voiture des actes pas des paroles

La COP 21 aux Lilas

La nature est un champ de bataille

Alternatiba et le Ruban pour le climat des Lilas à la République

Un compost de quartier aux Lilas

Devoir d'asile : de l'Etat jusqu'aux Lilas

Un ruban pour le climat aux Lilas

Six propositions vertes pour une révision du PLU véritablement utile

La Grande Parade Métèque samedi 30 mai

Fête de la transition énergetique et citoyenne le 9 mai aux Lilas

Des défenseurs de la Maternité des Lilas s'enchaînent devant le ministère de la santé

Romainville n'aura pas d'usine de méthanisation

Journal n°2 de Les Lilas Autrement (décembre 2014)

écolo ! n°19 : le téléphérique un GPII

écolo ! n°18

Gaz de schiste : du mirage économique au cauchemar écologique ?

Journée de la transition le 27 septembre aux Lilas

écolo ! n°17 : un nouveau modèle énergetique français

écolo ! n°16 : TAFTA ou TIPP, le traité de libre-échange transatlantique signerait la fin du projet